Publicité

8 août 2022 - 13:33

Michaël Laverrière prend le 4e rang aux CrossFit Games

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’athlète Michaël Laverrière prenait part à la plus importante compétition de CrossFit au monde, la semaine dernière, aux États-Unis. Le Louperivois a terminé au 4e rang sur 10 participants chez les 40-44 ans, prouvant encore une fois sa grande forme physique. 

Bien qu’il s’agit d’un résultat fort impressionnant, Michaël Laverrière n’avait pas caché faire le voyage pour gagner, lui qui avait dominé les qualifications pour les CrossFit Games, ainsi que les Atlas Games, la plus importante compétition au Canada, dans les derniers mois. 

C’est la dernière journée d’épreuves qui a empêché le copropriétaire de CrossFit RDL de remporter le titre ou du moins de faire partie de la course jusqu’à la fin. Tout près de la tête au terme de l’avant-dernière journée, le Louperivois a été victime d’un coup de chaleur qui lui a empêché d’être à son meilleur pour la dernière ligne droite. 

«Après deux jours de compétition, tout allait très bien. J’avais deux victoires d’épreuve et j’étais convaincu de finir premier », a-t-il raconté.

«Le lendemain, il restait trois épreuves. Pendant le réchauffement tout allait bien. Par contre, rendu dans le stade, après 20 secondes, je me sentais complètement vidé. Le soleil et la chaleur sont venus me chercher. Je n’ai absolument pu rien faire autre que de simplement me présenter.»

Durant les CrossFit Games, Michaël Laverrière a tout de même démontré qu’il est un athlète élite dans sa discipline à l’international. Il a remporté deux des dix épreuves au programme, en plus de prendre une 3e place. Au cumulatif des points, il a seulement été devancé par un Américain, un Australien et un Français, Alexandre Jolivet, contre qui il a compétitionné plusieurs fois par le passé.

«Je suis quand même super content. Ç’a été encore une fois une super expérience.»

En 2019, Michaël Laverrière avait pris le 5e rang mondial dans le plateau très relevé des 35-39 ans.


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article