Publicité

3 juillet 2022 - 06:03

Les Guerriers reforment une équipe d’âge cadet pour l’automne 2022

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le programme des Guerriers de l’École secondaire de Rivière-du-Loup est en excellente santé. Pour preuve, la direction a récemment pris la décision de mettre sur pieds une nouvelle équipe d’âge cadet à la suite d’une hausse des participations lors du plus récent camp de printemps. 

Après deux années difficiles pour la pratique sportive en général, durant lesquelles plusieurs disciplines ont perdu des athlètes, les Guerriers se retrouvent de leur côté dans une situation très intéressante. 

Selon Denis Bossé, responsable du programme, le contexte pandémique a peut-être même souri aux Guerriers, puisque les joueurs n’ont jamais cessé de jouer, profitant de périodes où les nombres d’infections et d’hospitalisations étaient moins élevés au printemps et à la fin de l’été. 

«On a continué à jouer tant que c’était possible, à travers les conditions imposées. Ça n’a pas toujours été facile, mais on a fait du football et on a joué pratiquement le même nombre de matchs. J’ai l’impression que le message s’est passé. C’est mon analyse, et je ne sais pas si c’est la principale raison, mais ça ne nuit pas. Ça nous a aussi permis de garder un niveau de préparation très élevé», a-t-il partagé. 

Après une série de visites de recrutement dans les écoles primaires cet hiver, les résultats ont été probants. Une centaine de jeunes se sont inscrits pour les camps de printemps et plus de la moitié d’entre eux ont décidé de poursuivre l’aventure du football. 

La création d’une troisième équipe, rassemblant les plus vieux benjamins et les plus jeunes juvéniles (secondaire 2 et 3) s’est révélée être une avenue pertinente afin de maximiser le développement de tous les athlètes en football. Francis Dumont en sera l’entraineur-chef. Il pourra compter sur l’appui d’autres collègues du programme. 

«On a compté nos joueurs et nous avions un groupe assez important pour aller de l’avant. L’autre question, c’était de savoir si on avait assez de spécialistes, un quart-arrière, des joueurs de ligne, etc., et c’était le cas. On a vraiment un bel équilibre», a expliqué Denis Bossé.  

Une trentaine de joueurs évolueront dans chacune des équipes la saison prochaine. «Les jeunes sont extrêmement motivés par ça. C’est quelque chose de nouveau et ils savent qu’ils vont avoir l’occasion de jouer beaucoup plus et de relever de beaux défis. Je vois qu’ils veulent s’impliquer et c’est le fun.»

La catégorie d’âge cadet sera bénéfique pour la progression des joueurs, Denis Bossé en est certain. «C’est gagnant-gagnant pour les athlètes. Souvent, les jeunes juvéniles de secondaire 3 n’ont pas beaucoup de temps de jeu. C’est une année de transition. Mais cette fois, ces jeunes seront parmi les plus vieux de leur catégorie et ils vont pouvoir compétitionner contre des adversaires de leur groupe d’âge.»

«Je pense vraiment que ça va être un plus. Ils vont voir beaucoup plus de terrain et ce sera payant pour la suite au niveau des phases de jeu et des unités spéciales, par exemple. Pour le développement et la préparation vers le juvénile, ce sera très bon pour tout le monde», a souligné l’entraineur, ne cachant pas qu’il souhaite pouvoir garder un équilibre intéressant de joueurs pour que la catégorie puisse prospérer dans le temps. 

Cette saison, les formations benjamins et juvéniles évolueront dans l’Est-du-Québec avec des équipes comme Gaspé et Rimouski. L’équipe de la catégorie cadet jouera quant à elle du côté du la région de Chaudière-Appalaches. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article