Publicité

23 mai 2022 - 15:52

Les boxeurs de l’EBO RDL font belle figure à Matane

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup (EBO RDL) était bien représentée lors d’une gala de boxe organisée à Matane cette fin de semaine. Victoires ou revers, les athlètes ont fait belle impression par leurs habiletés et leur détermination. 

Matthew Dubé s’est notamment illustré avec un combat pratiquement parfait contre Nicolas Simard de Matane chez les 75 livres cadet. Le jeune homme a dominé les trois rondes en ne permettant pas à son adversaire de l’atteindre. 

Tymothé Lanctot, chez les 185 livres senior, s’est aussi démarqué lors d’un affrontement contre Seamus OBrien, un boxeur expérimenté du Candall University au Nouveau-Brunswick.

«Tymothé a su emmener son rival plus grand que lui sur un terrain inconnu en créant un rythme et un terrain tactique inhabituel et imprévisible. Tym a dû imposer une pression constante et épuisante sur OBrien qui a été au plancher dans le 3e round à la suite d’un uppercut. Ce combat nous a permis de constater qu'il aura sa place avec les meilleurs de la division», a commenté son entraineur Mathieu Lavoie-Dion. 

De son côté, Victor Dionne en était à son tout premier combat. Il s’est finalement inclinée contre Gabriel Caron, de Matane, à la suite d’une décision partagée des juges. Il s’agit d’un revers controversé, puisque le jeune boxeur a donné deux comptes de huit à son adversaire. 

«Après un premier round hésitant, Victor a complètement renversé la vapeur lors des 2e et du 3e rounds en épuisant littéralement son adversaire et en l'atteignant solidement. Il a un caractère et une force mentale hors du commun, faisant de lui un boxeur avec un énorme potentiel», a souligné Mathieu Lavoie-Dion. 

Notons que cinq pugilistes de moins de 10 ans ont aussi fait bonne figure dans des affrontements de type «funbox». Rosalie Malenfant, Elliot Malenfant, William Dubé, Émile Dubé et Donovan Lavoie-Dion se sont illustrés, en ouverture de gala, dans des affrontements sans décision pour ce groupe d'âge.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article