Publicité

23 mars 2022 - 21:53 | Mis à jour : 22:22

Les Albatros l’emportent et égalisent la série 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Après avoir subi une dure défaite la veille, les Albatros du Collège Notre-Dame n’ont laissé aucun doute qu’ils allaient être difficiles à éliminer, mercredi soir, lors du deuxième match de la série les opposant aux Gaulois de Saint-Hyacinthe. Impliqués à tous les niveaux, les oiseaux ont remporté la partie par la marque de 5 à 2, égalisant du même coup la série 1 à 1. 

Visiblement, il n’était pas question pour les locaux de laisser leurs adversaires célébrer deux victoires consécutives sur la glace du Centre Premier Tech. Travaillants, hargneux, les joueurs de Mike Maclure ont répondu au défi devant eux. 

«C’est une question de fierté, a d’ailleurs souligné l’entraineur-chef après le match. C’est important dans le hockey, surtout quand tu vas rencontrer une équipe plusieurs fois dans l’espace de quelques jours, d’avoir de la fierté. Pourquoi on ne pourrait pas être meilleurs que D’Aigle [qui a réalisé plus de 50 arrêts mardi]? Pourquoi on ne pourrait pas être plus physiques que Jones? C’est de la fierté, de l’honneur.»

«C’est là-dessus que les gars ont embarqué aujourd’hui. C’est clair qu’on n’allait pas se laisser battre deux games à la maison, surtout depuis le temps qu’on attend des séries éliminatoires.»

Maxim Massé avec deux buts et une mention d’aide a de nouveau été le leader offensif de l’équipe louperivoise. Le talentueux attaquant a d’ailleurs permis aux siens de reprendre une avance de deux buts, lorsqu’il a soutiré la rondelle à un défenseur avant de se présenter seul devant le gardien et marquer, en désavantage numérique, en milieu de deuxième période.

«Personne n’était satisfait après la game d’hier. Il n’y avait pas un mot dans la chambre. Aujourd’hui, nous sommes arrivés prêts et ç’a donné ce résultat-là», a partagé la recrue de 15 ans, assurant ne pas se mettre de pression pour produire à l’attaque. «Mon but c’est de donner mon maximum, travailler fort à toutes les games et aider mon équipe à gagner.»

Quelques minutes plus tôt, le gardien Émile Beaunoyer avait réalisé un arrêt important sur une échappée. Le cerbère a finalement terminé la rencontre avec 27 tirs repoussés, dont plusieurs dans des moments clés.  

Mathys Dubé, Alexandre Pouliot et Julien Roy ont été les autres marqueurs. Les Albatros ont touché la cible en début de match. Ils ont ensuite ajouté trois filets au second engagement, puis un autre au dernier tiers. Au-delà des buts, l’équipe a aussi fait sentir sa présence physiquement. 

«Je pense qu’on vient d’apprendre c’est quoi un match de série. Ce qu’on a demandé aux joueurs, ils l’ont bien fait aujourd’hui. Je suis fier d’eux. Ils ont tourné la page rapidement. Maintenant, il faut reproduire ça vendredi à St-Hyacinthe», a mentionné Mike Maclure. 

Les deux prochains matchs auront lieu sur la route dans la région de Montréal. Évidemment, la formation de Rivière-du-Loup ne souhaite pas revenir chez elle pour un cinquième match dans cette série 2 de 3. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article