Publicité

11 mars 2022 - 21:32 | Mis à jour : 12 mars 2022 - 10:17

Pierre Francoeur et Paul-Yvan Bélanger honorés devant les partisans de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Se dressant fièrement au centre de la glace du Centre Premier Tech, entourés de leurs familles, les deux hockeyeurs Pierre Francoeur et Paul-Yvan Bélanger ont vu des bannières portant leur nom et leur numéro s’élever au plafond, en hommage à leur dévouement et à leur implication dans le monde du hockey à Rivière-du-Loup.  

En 1970, Pierre Francoeur est devenu le premier joueur de Rivière-du-Loup repêché par la ligue junior A du Québec, avant l’existence de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il a joué avec les Albatros lors de la saison 1969-1970 et il a rejoint les 3L entre 1975 et 1986. Cette cérémonie officielle tenue le 11 mars avant un match des 3L était l’occasion de lui rendre hommage devant les partisans.

«Ça fait chaud au cœur […] Je sais que le monde ont apprécié mon travail et tout le cœur que j’ai donné pour la ville de Rivière-du-Loup avec les 3L. Je suis très fier de ça. Les membres de ma famille sont tous ici ce soir avec mes petits-enfants, ça fait plaisir», a commenté Pierre Francoeur, quelques minutes après avoir vu sa bannière hissée dans les hauteurs de l’aréna.

D’après les informations de la Ville de Rivière-du-Loup, Pierre Francoeur était reconnu pour son travail acharné, sa détermination et son grand dévouement pour son équipe. À la demande de Paul-Yvan Bélanger, Daniel St-Pierre a annoncé l’un de ses buts pour la dernière fois, assisté de Pierre Francoeur. Cette attention n’a pas manqué de rappeler de bons souvenirs aux deux hockeyeurs.

Le hockeyeur Paul-Yvan Bélanger a connu une belle carrière à Rivière-du-Loup, d’abord avec les Albatros de la ligue junior B de 1974 à 1976, avant de se joindre aux 3L de 1977 à 1987. Toujours selon la Ville de Rivière-du-Loup, il est décrit comme un joueur possédant de grandes habiletés et une force de caractère peu commune. Il a eu de bons mots pour les partisans qui étaient présents en grand nombre lors de cet hommage.

«Je trouve ça beau, les amateurs sont reconnaissants. Ils nous l’ont prouvé, parce que c’est de la reconnaissance, 30 ans après […] Je suis content que ce soit avec Pierre Francoeur. C’est un ami et un très bon coéquipier. C’était un frère d’armes et lui aussi allait à la guerre. L’amateur, c’est le sixième joueur, c’est important. On en a besoin. Quand on est assis sur le banc, on voit les gens qui sont là», a-t-il complété.

En janvier 2020, une bannière avait été hissée en honneur de la carrière de Marc Roy. Celles de Paul-Yvan Bélanger et Pierre Francoeur sont allées rejoindre les autres banderoles en honneur de Réjean Hamelin, Jean-Claude Lepage et Michel Morin (ce dernier hommage étant une initiative de l'organisation des Albatros). 

Publicité


Publicité

Commentez cet article