Publicité

20 février 2022 - 10:57 | Mis à jour : 11:04

Défaite de 6 à 4 pour le retour des 3L à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Les 3L de Rivière-du-Loup ont encaissé deux défaites lors de la reprise des activités de la Ligue nord-américaine de hockey. Le 19 février, malgré une chaude lutte menée aux Éperviers de Sorel-Tracy, l’équipe louperivoise s’est inclinée par la marque de 6 à 4 devant 500 spectateurs (une salle comble selon les mesures sanitaires) au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup.

«Avec cette équipe, je ne pense pas que c’est un manque d’efforts qui va faire qu’on va gagner ou qu’on ne gagnera pas. Ce sont des gars qui veulent travailler. Les erreurs ont été vraiment défensivement. Il y a eu beaucoup de situations où on a échappé nos hommes, où on a donné trop de temps aux adversaires», explique l’entraineur-chef des 3L de Rivière-du-Loup, Éric Haley.

Dès la première période de jeu, cinq buts ont été marqués de part et d’autre. Étienne Brodeur des Éperviers, Jean-Philippe Chabot et Mathieu Guertin pour les 3L, ainsi que Dany Potvin et Gabryel Paquin-Boudreau des Éperviers ont déjoué la vigilance des gardiens. André Bouvet-Morissette et Gabryel Paquin-Boudreau ont creusé l’écart avec les 3L en portant la marque à 5 à 2 en deuxième période.

Le trio formé de Jean-Philip Chabot, Simon Chevrier et Nathan Ouellet a inscrit deux buts en moins de 20 secondes dès le début de troisième période, redonnant espoir à leur équipe et aux partisans. «Les joueurs que j’ai envoyés sur la glace ont fait la différence. C’est la troisième et la quatrième ligne qui placent la rondelle en fond de zone, qui complètent les mises en échec, prennent ça simple, ramènent les rondelles au filet. Je les ai laissés pour un deuxième but, et avoir eu du gaz pour continuer, je les aurais laissé là pendant 20 minutes parce qu’ils ont montré l’exemple», a ajouté Éric Haley.

L’attaquant louperivois Nathan Ouellet a signé avec les 3L de Rivière-du-Loup le 16 février et il n’a pas mis de temps avant de faire ses preuves. Il a remporté la 3e étoile de ce match. «C’est un gars qui patine, qui fait les choses simples, qui complète les mises en échec. C’est un joueur dont une équipe a besoin pour donner de l’énergie et qui est bon en avantage numérique, c’est une belle trouvaille», commente l’entraineur-chef des 3L de Rivière-du-Loup.

Nathan Ouellet est arrivé sans attentes aux matchs ce weekend et se dit heureux du temps de jeu qu’il a obtenu. Il a aussi inscrit un premier point en carrière dans la Ligue nord-américaine de hockey, grâce à une passe sur le but marqué par le capitaine Jean-Philip Chabot en 3e période. «Je suis habitué de venir en tant que spectateur. C’était super de pouvoir jouer. Je ne me suis pas mis de pression et j’ai joué mon jeu.»

Olivier Hinse des Éperviers a marqué dans un filet désert à une seconde de la fin de la partie, portant le pointage final à 6 à 4. Les 3L auraient bien voulu rebondir après leur défaite du 18 février de 7 à 3 contre le Cool FM de Saint-Georges. Ce ne sera que partie remise, selon l’attaquant Maxime Villemaire. «Il faut que je me mette le nez dans le trafic. Si je n’arrive pas chez nous avec des petits bobos, ça veut dire que je n’ai pas fait ma job. Il faut que j’arrive avec la face un peu maganée et ça risque de bien aller», a-t-il conclu.

Le prochain match à domicile des 3L de Rivière-du-Loup aura lieu le 25 février et les opposera au Cool FM de Saint-Georges au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup.

Publicité


Publicité

Commentez cet article