Publicité

31 janvier 2022 - 10:01 | Mis à jour : 15:41

Bastien Garon à quelques heures de son aventure olympique

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le physiothérapeute Bastien Garon, originaire de Dégelis, s’envolera demain pour la Chine avec la délégation canadienne de ski acrobatique. Le professionnel épaulera les athlètes pendant la durée des compétitions et vivra du même coup de l’intérieur le plus gros rendez-vous sportif international. Une opportunité dont il savourera chaque instant. 

Rejoint la semaine dernière, alors qu’il était en isolement en prévision de son départ, Bastien Garon ne cachait pas sa fébrilité à l’idée de vivre une première expérience olympique. «Il y a beaucoup d’excitation», avait partagé le professionnel de 31 ans. «Vivre cela aussi jeune, c’est quelque chose d’inespéré. Je suis très reconnaissant.»

Comme physiothérapeute, Bastien Garon sera aux petits oignons pour les six athlètes masculins et féminins qui forment la délégation canadienne de saut acrobatique. Sur place, il portera d’ailleurs plusieurs chapeaux : massothérapeute, préparateur physique, psychologue par sa proximité avec les skieurs et skieuses, et même caméraman, puisqu’il aura le mandat de filmer les sauts pour les séances vidéo. 

Selon lui, il ne fait aucun doute que le pays a des espoirs de médailles en ski acrobatique, puisque le Canada est représenté par des athlètes de grande qualité avec Marion Thénault, Lewis Irving, Miha Fontaine et Émile Nadeau, notamment. 

Diplômé de l’Université Laval, Bastien Garon œuvre au privé avec la Clinique Cortex de Québec. En parallèle, il a suivi de multiples formations et s’est impliqué avec l’équipe de ski acrobatique de bosses du Québec, avant de joindre l’équipe nationale de saut acrobatique. Il travaille avec ce groupe depuis déjà plusieurs années, l’accompagnant pour les  coupes du monde et lors des derniers championnats du monde. 

Texte complet à venir dans votre prochain Info Dimanche. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article