Publicité

31 janvier 2022 - 06:56

Hockey Bas-Saint-Laurent garde espoir de présenter la Coupe Dodge

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Annulée au cours des deux dernières années, la Coupe Dodge pourrait-elle finalement être présentée en avril prochain dans la région? C’est l’un des souhaits les plus chers du président de Hockey Bas-Saint-Laurent, Guylain Raymond, qui estime que le retour de la compétition sportive est «essentielle» afin de motiver les jeunes à poursuivre leur pratique du hockey. 

Rejoint la semaine dernière, le passionné se veut optimiste devant la situation actuelle. Il croit que la région pourra, une fois pour toutes, accueillir des hockeyeurs du Québec dans le cadre des championnats provinciaux qui doivent être organisés au Bas-Saint-Laurent, mais également en Gaspésie, sur la Côte-Nord et au Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Guylain Raymond ne se met toutefois pas la tête dans le sable. Il sait très bien que tout cela est directement lié à une situation épidémiologique qui s’améliore, mais qui reste incertaine au Québec. Si les dernières années ont prouvé quelque chose, c’est bien que tout peut changer très rapidement.

C’est pourquoi une décision finale sur la présentation de la Coupe Dodge sera rendue dans la troisième semaine de février. D’ici là, Hockey Bas-Saint-Laurent espère que le gouvernement du Québec puisse clarifier les intentions concernant le retour des matchs puis, éventuellement, des compétitions.

«Je demeure positif qu’on va pouvoir jouer des parties à la mi-février et qu’on aura l’autorisation pour des événements par la suite, en mars et avril», a partagé le président. 

«Tout va dépendre des prochaines annonces du gouvernement. On souhaite que d’autres ouvertures soient confirmées dans la semaine du 7 février, et que nous soyons inclus. Actuellement, on voit que ça s’améliore dans les hôpitaux et on espère que ça va continuer.»

Dans la région, un comité travaille depuis l’automne 2018 à l’organisation de la Coupe Dodge qui devait, initialement, être présentée au printemps 2020. Plusieurs bénévoles ont aussi été mobilisés. La grande région de Rivière-du-Loup devrait accueillir les catégories M13 AAA et M13 AAA relève. Des matchs seraient disputés au Kamouraska et dans les Basques. 

«Ça fait trois ans qu’il n’y a rien eu pour les jeunes au printemps. Si c’est encore le cas cette année, ce sera triste et dangereux pour la suite», a souligné Guylain Raymond, faisant référence aux jeunes qui quittent la pratique du sport.  

«Il faut que les jeunes aient des compétitions. C’est le message que je passe depuis longtemps. Le retour à l’entrainement, aux matchs pour s’amuser, c’est bien, mais s’il n’y a pas de compétitions ou d’événements, je le répète, ça va être néfaste pour notre sport et pour tout le monde.»

Malgré les incertitudes actuelles, Hockey Bas-Saint-Laurent garde le cap. «On continue à travailler sur nos projets et sur ce qu’on a bâti pour nos jeunes et nos bénévoles.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article