Publicité

15 janvier 2022 - 06:55

La neige, on la fabrique au Parc du Mont-Saint-Mathieu

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Les faibles précipitations de neige depuis le début de l’hiver rendent plus difficile la pratique de certains sports en pleine nature. Le Parc du Mont-Saint-Mathieu a un énorme avantage à ce niveau, il fabrique de la neige, plus de 500 heures par année. «Cette saison, on a complété l’enneigement artificiel le 27 décembre dernier avec 45 centimètres de neige au total dans les 9 grandes pistes de la station», a souligné Denis Roy, coordonnateur aux opérations extérieures (montagne et golf).

«Les conditions sont bonnes depuis le jour 1, la roche, les branches et les trous, ça n’existe pas dans ces pistes», a mentionné Éric Verreault, directeur général. La première journée de glisse a eu lieu le 4 décembre, le début de ce mois étant la période habituelle pour lancer les opérations de la station de plein air. Le Parc du Mont-Saint-Mathieu compte au total 29 pistes incluant les sous-bois. «La fabrication de neige couvre 70 % des pistes et elle représente 20 % de la superficie totale des pistes et sous-bois de notre domaine skiable», a précisé M. Roy. Comme équipements pour effectuer cette grande opération d’enneigement artificiel, la station dispose de 4 enneigeurs et 4 ventilateurs en plus de trois dameuses.

«Le Parc du Mont-Saint-Mathieu est reconnu pour l’entretien de ses pistes et la qualité de son offre de services à la clientèle», a noté M. Verreault. Malgré les faibles quantités de neige naturelle tombées jusqu’à maintenant cette saison, la station peut offrir en ce début janvier 18 pistes à sa clientèle. Notons que de nouvelles chutes de neige pouvant atteindre au total plus de 30 centimètres pourraient rendre le domaine skiable presque accessible au complet.

LES FÊTES ET APRÈS

Durant la période des fêtes, le Parc du Mont-Saint-Mathieu a été ouvert presque tous les jours, du 22 décembre au 9 janvier, la station était fermée à Noël et au Jour de l’An. En janvier et février, elle sera en opération du jeudi au dimanche et exceptionnellement mercredi le 16 février. À partir du 24 février, deux semaines de relâche scolaires consécutives offrent la possibilité d’opérer tous les jours jusqu’au 13 mars. Les activités se poursuivront jusqu’au mois d’avril inclusivement.

«On enregistre 10 % d’augmentation des passes de saison, une clientèle régulière provenant en grande partie du territoire allant de Rivière-du-Loup jusqu’à Rimouski, et même jusqu’à La Pocatière», a noté le directeur général. Si le télésiège peut fonctionner cette saison à 100 % de sa capacité, contrairement à l’année 2021, les clients doivent cependant faire le compromis de manger à l’extérieur du chalet, la plupart dans leur véhicule. Ils peuvent cependant se changer à l’intérieur, se réchauffer aussi, avoir accès à leur casier et utiliser les toilettes.

La situation est bien comprise et acceptée par la clientèle, selon le directeur général. Comme dans plusieurs centres de ski au Québec, la tarification à l’heure plutôt qu’à la journée pourrait connaitre une certaine popularité dans les prochaines semaines, tenant compte des mesures sanitaires liées à la pandémie.

L’école de glisse est également ouverte depuis le début de la saison hivernale. Le Parc du Mont-Saint-Mathieu dispose de deux voies de glissade sur chambre à air de même que 10 kilomètres de sentiers de raquette.

En cette période hivernale, jusqu’à 75 personnes y trouvent un emploi. «On a pu ouvrir avec une équipe complète, mais ça reste fragile et le recrutement d’employés peut s’avérer plus difficile pour certains postes», a souligné Éric Verreault.

DES PROJETS

Le Parc du Mont-Saint-Mathieu est une station quatre saisons conçue pour les familles. Les marcheurs peuvent aller se promener gratuitement dans la montagne dans les sentiers de randonnée pédestre en toute saison, en partant du bas de la montagne. Les gestionnaires s’occupent également du club de golf situé de l’autre côté du lac Saint-Mathieu.

Un promoteur privé a construit juste au bas des pentes 6 unités de chalet pour de la location. Il y a plus de demandes que d’offres si bien qu’il projette d’ajouter deux nouvelles unités au printemps prochain. Dans le plan directeur de développement 4 saisons du Parc du Mont-Saint-Mathieu, on y retrouve aussi un projet d’hébergement de même que l’ajout du vélo de montagne. On y définit également d’autres activités sur 4 saisons.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article