Publicité

25 septembre 2021 - 21:45 | Mis à jour : 22:42

Les Braves l’emportent à Rivière-du-Loup, la série est égale 3-3 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La série finale opposant les Braves Batitech du Témiscouata et le CIEL-FM de Rivière-du-Loup, dans la ligue de baseball senior Puribec, sera remportée au terme d’un match ultime. Les représentants du Témiscouata, acculés au mur, ont remporté un match crucial leur permettant de revenir à la maison pour la défense de leur titre. 

Les Braves sont ainsi maintenant là où ils souhaitaient se retrouver depuis le début du cinquième duel, alors qu’ils tiraient de l’arrière 1-3 dans cette série finale. L’équipe championne en titre est repartie de Rivière-du-Loup avec une victoire de 4 à 1 et un momentum qui leur appartient désormais. 

Le tableau indicateur affichait un point partout quand les Braves ont pris le match en main à leur tour au bâton en deuxième manche. Les visiteurs ont compté trois fois coup sur coup, grâce Samuel Pearson, François Lebel et Michaël Morin, pour prendre les devants et ne plus regarder en arrière. 

Au monticule, le vétéran Félix Castonguay a été très solide, limitant ses adversaires à seulement trois coups sûrs. Il a cependant pu compter sur des coéquipiers alertes et vifs derrière lui. Étienne Bergeron, au champ centre, a notamment privé Rivière-du-Loup de frappes importantes à de nombreuses reprises. 

«J’ai lancé une bonne partie, mais mes coéquipiers ont joué tout un match», a d’ailleurs confirmé Félix Castonguay après les célébrations. «Les balles ont moins trouvé les trous pour Rivière-du-Loup ce soir. Nos joueurs étaient bien placés, il y a eu de bonnes courses, de bons jeux. C’est une grosse victoire d’équipe et c’est ce qu’on veut répéter au prochain match.»

Selon lui, il n’y a pas eu de déclic particulier leur permettant de revenir dans cette série. Les Braves ont simplement continué de jouer de la même façon et les choses se sont replacées. C’est aussi ce que croit l’entraineur-chef, Francis Landry. 

«Dans les premiers matchs, ça n’allait pas pour nous, mais on savait que ça allait revirer de bord. Le baseball, c’est un sport de moyenne, de fréquence. On savait que ça allait changer avec l’équipe que nous avons», a-t-il partagé. «Ce soir, tout a roulé finalement pour nous.»

Du côté louperivois, l’entraineur-chef François Caron a souligné que son équipe n’a pas mal joué. Le lanceur Joey Toupin n’a accordé aucun point supplémentaire après cette fameuse 2e manche, mais le mal était fait. Le Témiscouata avait simplement réponse à tout défensivement. 

En sixième manche, Rivière-du-Loup a réussi à placer deux joueurs sur les buts, mais la formation a été incapable de réaliser la frappe qui aurait fait la différence par la suite. 

«Ils ont eu une bonne performance en défensive, chapeau à cette équipe-là, mais on leur a frappé plusieurs fois dans les mains. Il n’y a rien d’autre à dire sur la partie», a-t-il résumé. 

«Il y a des points positifs, alors il faut rester confiants. On a encore la chance de gagner cette série, nous ne sommes pas éliminés et la prochaine game, c’est un match 7, alors tout peut arriver. On passe à autre chose ce soir et on va se présenter à Cabano en sachant qu’on peut gagner.»

Pour les Braves Batitech, la pression est lourde maintenant sur les épaules de leurs adversaires. Pour remporter le championnat, les Louperivois devront vaincre l’as lanceur Dany Paradis-Giroux dont la présence au monticule a déjà été confirmée pour le match ultime. L’athlète, qui a connu un prestation sans faille à sa dernière sortie, est en pleine forme. 

Le 7e match est à l’horaire pour dimanche après-midi, 16 h, au parc des Braves. La partie pourrait toutefois être repoussée en raison de précipitations. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article