Publicité

22 septembre 2021 - 22:51 | Mis à jour : 23 septembre 2021 - 10:20

Les Braves forcent la tenue d’un 6e match 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Devant leurs partisans, les Braves Batitech ont offert une solide performance afin d’éviter l’élimination et de forcer la tenue d’un 6e match dans la série finale de la Ligue de baseball Puribec. Ils ont vaincu leurs adversaires du CIEL-FM de Rivière-du-Loup par la marque de 3-1, ce mercredi 22 septembre. 

Impérial, le lanceur Dany Paradis-Giroux a été l’étincelle qui a mené les Braves vers ce gain important. En confiance, l’artilleur a réussi 16 retraits sur des prises (sur une possibilité de 21), ne laissant que très peu de chances aux Louperivois d’atteindre les buts. Aux moments opportuns, il a aussi pu compter sur ses coéquipiers derrière lui.

«Il y a des hauts et des bas quand tu es un athlète, et ce soir, c’était vraiment un haut. Mes lancers allaient bien, je lançais pratiquement où je voulais et ç’a tourné de mon bord», a partagé le joueur étoile après la rencontre. 

«Je voulais juste donner la meilleure chance à l’équipe de gagner ce match-là. Nous sommes au pied du mur et nous n’avons pas le droit à l’erreur. Les gars ont été très bons en arrière, on a été capables d’aller chercher quelques points très importants», a-t-il complété. 

De son côté, le CIEL-FM n’était qu’à un ou deux coups sûr(s) d’amener ce match ailleurs. Sans complexe, l’équipe ne quitte pas le parc des Braves la tête basse, assure l’entraineur-chef, François Caron. 

«Le coup sûr opportun n’est pas venu, mais notre lanceur nous a donné une bonne performance. Personne ne sort avec la tête entre les deux jambes. C’est plate d’avoir perdu, mais il y a du positif et c’est là-dessus qu’on se concentre», a-t-il assuré. 

Il ne cache pas que l’équipe souhaitera profiter du match à domicile pour conclure la série. Les partisans pourraient faire la différence. «On a l’avantage d’avoir nos fans derrière nous. On va essayer d’amener la foule dans le match et créer du momentum de notre côté, c’est sûr et certain», a-t-il ajouté. 

Pour Francis Landry, entraineur-chef des Braves, le 6e match est celui que Rivière-du-Loup ne souhaite pas perdre. La pression est donc de leur côté. «Je n’aimerais pas être dans leurs souliers, a-t-il laissé tomber. Ils ne veulent pas revenir ici pour un 7e match. De notre côté, on va se présenter pour jouer notre petite partie de balle.»

Soulignons que les Braves portaient ce soir leur vieil uniforme blanc, plutôt que le bleu. Dany Paradis-Giroux a expliqué que l’équipe souhaitait changer quelque chose après la série de défaites. Force est de croire que c’est en blanc que les Témiscouatains se présenteront ce samedi à Rivière-du-Loup. Le 6e match sera disputé à 19 h au stade municipal. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article