Publicité

19 septembre 2021 - 13:43

Des Guerriers heureux de disputer un match local, malgré le revers

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’attente a été longue et parfois pénible, mais les Guerriers juvéniles de l’École secondaire de Rivière-du-Loup étaient enfin de retour sur leur terrain afin de disputer un match officiel, ce samedi 18 septembre en fin d’après-midi. Malgré la défaite, le groupe était simplement heureux de pratiquer le sport qui le passionne à domicile. 

Pour cette occasion spéciale, les Guerriers accueillaient les Faucons de la Polyvalente Saint-François, une équipe du circuit scolaire RSEQ Québec - Chaudière-Appalaches dont ils viennent de joindre les rangs. La formation louperivoise s’est finalement inclinée 42-17, sans toutefois retirer quelques points positifs. 

«Ce qu’on voulait aujourd’hui, c’est faire mieux qu’au dernier match [un revers de 42-0 contre La Pocatière]. La semaine dernière, on a fait énormément d’erreurs. Il y en a eu encore aujourd’hui, c’est juste normal, mais on a vraiment amélioré ce côté-là», a souligné l’entraineur-chef, Jérémy Rioux, après la rencontre. 

L’équipe a aussi réussi à mettre des points au tableau indicateur. Le défi était tout de même de taille contre une équipe plus âgée, expérimentée et habituée à un calibre de jeu encore plus élevé. Le groupe de Rivière-du-Loup a notamment réussi un superbe touché sur un jeu truqué dans la deuxième moitié du match. 

«Ce sont des formations offensives et défensives qu’on n’a jamais vues, alors c’est certain qu’il y a une adaptation à avoir sur le plan stratégique. C’est un bon niveau de football, ça nous donne une excellente opposition et je crois que nous sommes juste gagnants là-dedans», a poursuivi l’entraineur, ajoutant que l’objectif d’ici la fin de la saison est de progresser à chaque match. 

«Nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, davantage de secondaire 3 que de vétérans, alors ça nous prépare aussi pour les années à venir», a-t-il dit. 

HEUREUX ET RECONNAISSANTS

Au-delà de la marque finale, les joueurs des Guerriers étaient heureux et reconnaissants de retrouver le terrain de Rivière-du-Loup pour un match officiel. Le dernier «vrai match» qui y a été organisé remontait à novembre 2019.

«Ça fait chaud au cœur. On s’est donné à 100 % et on est contents que les partisans soient venus nous voir jouer, malgré les conditions sanitaires. Il y avait une belle ambiance», a partagé le quart-arrière et capitaine de l’équipe, Ludovik Boisvert. 

Malgré deux premiers matchs plutôt difficiles, le jeune homme est confiant que l’équipe puisse compétitionner au cours de la saison. «On a de petites choses à corriger, mais je pense qu’on peut être compétitifs», a-t-il assuré. 

Le prochain match des Guerriers aura lieu à Rivière-du-Loup, ce samedi 25 septembre, 17 h, contre l’équipe du Séminaire des Pères Maristes de Québec. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article