Publicité

19 août 2021 - 11:17

Dion-Viens offre une solide performance au Grand Prix de Trois-Rivières

Le pilote Simon Dion-Viens était en piste le week-end dernier pour sa première course de l’année en Série NASCAR Pinty’s dans le cadre de la 51e édition du prestigieux Grand Prix de Trois-Rivières.

À bord de la voiture #37 Castrol Canada supportée par Rivière-du-Loup Mitsubishi, Rousseau Métal, et Témis Chrysler, le pilote du Kamouraska a croisé le fil d’arrivée en 7e position au terme d’une course chaudement disputée.

«Nous sommes arrivés à Trois-Rivières avec beaucoup d’optimiste et une bonne voiture préparée par l’équipe Jacombs Racing. J’avais vraiment hâte de prendre la piste et de rouler à nouveau dans la série NASCAR canadienne. De plus, c’est toujours vraiment motivant de partager la piste avec tous les meilleurs pilotes canadiens», explique Simon Dion-Viens. 

«Pendant la séance d’essais nous avons été en mesure d’inscrire le 10e meilleur temps malgré le fait que j’ai remarqué quelques petites anomalies au niveau du système de freinage. Heureusement mes équipiers ont été en mesure de régler assez rapidement le problème en vue de la séance de qualification où j’ai placé la voiture #37 en 11e position sur la grille de départ», poursuit Dion-Viens. «Nous avons retravaillé légèrement les réglages et le système de freinage en vue d’optimiser au maximum les performances de la voiture pour la course de 60 tours du dimanche». 

Cette année, l’épreuve Trifluvienne comprenait 60 tours soit 10 tours supplémentaires par rapport aux précédentes éditions. Définitivement, la stratégie jouerait un rôle important. «Dès le départ de l’épreuve, je savais que le travail effectué par mes équipiers avait porté fruit et que j’avais une bonne voiture entre les mains. J’ai été patient en début de course et grâce à une stratégie d’arrêt aux puits payante, j’ai été en mesure de rouler en 1ère position momentanément durant la première partie de la course», ajoute Simon Dion-Viens. 

«Après un arrêt aux puits hyper efficace par mon équipe, j’ai repris la piste en 10e position et remonté graduellement le peloton jusqu’à la 7e . Lors de la dernière relance, ma voiture était encore très performante car j’avais sauvé mes freins et mes pneus une bonne partie de la course. J’ai donc pu attaquer fort pour m’emparer de la 5e position mais je me suis fait bousculer par la suite et reperdu les deux positions que j’avais gagné lors des derniers tours. Finalement, nous avons croisé le fil d’arrivé en 7e position, tout juste derrière DJ Kennington.» 

Le weekend de Trois-Rivières marquait la première épreuve de l’année en NASCAR Pinty’s en 2021 avec tous les membres de l’équipe SDV Autosport. «Je suis vraiment content de notre résultat et surtout très fier du travail accompli par tous les membres de l’équipe. Nous sommes une petite équipe et nous effectuons un programme de course à temps partiel dans la série canadienne de NASCAR. Cependant, nous sommes tout de même en mesure de nous démarquer et de rivaliser avec les meilleures écuries du plateau», conclut Simon Dion-Viens

Toute l’équipe de SDV Autosport se concentrera maintenant à la préparation du programme double de la Série NASCAR Pinty’s qui se tiendra le 29 aout à l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article