Publicité

7 août 2021 - 10:21 | Mis à jour : 14:56

Les 3L sélectionnent Anthony D’Amours au 1er rang

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les 3L de Rivière-du-Loup ont ajouté de la couleur locale à leur alignement dans le cadre du repêchage de la Ligue nord-américaine de hockey présenté ce samedi à Thetford Mines. L’équipe a sélectionné le défenseur originaire de Trois-Pistoles, Anthony D’Amours, au tout premier rang. 

L’arrière de 6 pieds 3 pousses vient de terminer sa carrière dans le junior majeur avec l’Océanic de Rimouski. Il est reconnu pour son jeu défensif et son implication physique. Il sait aussi contribuer sur le plan offensif à l’occasion, bien que ce ne soit pas son pain et son beurre. 

Anthony D’Amours est aussi un ancien membre des Albatros du Collège Notre-Dame. Ce sera donc un retour pour lui au Centre Premier Tech la saison prochaine. L’athlète est également un bon leader, lui qui ne manque pas une occasion de redonner à la communauté. 

«Je suis surpris et content que les 3L ont fait de moi leur premier choix. Jouer à Rivière-du-Loup dans la LNAH est pour moi la meilleure option pour pouvoir continuer à jouer au hockey à un bon niveau tout en continuant mes études à Rimouski. J’ai hâte que tout ça recommence et de pouvoir rejouer au Centre Premier Tech», a expliqué le défenseur de Trois-Pistoles lors d’un entretien publié par l’organisation. 

«On voulait avec le premier choix se tourner vers quelqu’un qui allait être heureux de venir jouer à Rivière-du-Loup et c’est le cas d’Anthony D’Amours. Quand je lui avais parlé, Rivière-du-Loup était une place de choix pour lui. Il a un bon physique, toutes les références que j’ai prises sur lui étaient positives. Il était aimé partout où il a joué, c’est un joueur qui se donne. C’est ce qu’on recherchait et on voulait aussi se grossir», a exprimé le directeur général, Karl Boucher au sujet de la sélection.

UN AUTRE EX-ALBATROS 

Au 2e rang, les 3L ont jeté leur dévolu sur un autre jeune défenseur de 6 pieds 3 pouces. Félix-Antoine Drolet a joué les quatre dernières saisons dans la LHJMQ. Il aura aussi un nom familier pour les amateurs de hockey de la région, puisqu’il a également fait partie des Albatros en 2016-2017…avec Anthony D’Amours. 

L’athlète de 21 ans a fait partie d’une équipe championne, lui qui a remporté la Coupe du Président et la Coupe Memorial avec le Titan d'Acadie-Bathurst. 

AUTRES CHOIX 

En troisième ronde, les 3L ont sélectionné le défenseur Danick Crête qui a évolué dans la Ligue Magnus la saison dernière. Il était notamment le coéquipier d’un autre joueur des 3L, Louick Marcotte. 

Par la suite, l’organisation a continué de faire le plein de défenseurs en choisissant Kevin Gagné, un arrière qui a joué dans la LAH, en Suède et en Allemagne dans les dernières années, ainsi que Kyle Haas, un joueur de 27 ans qui a évolué au niveau universitaire, dans le ECHL et en Angleterre. 

En début de cinquième ronde, après avoir choisi cinq défenseurs, les 3L ont sélectionné leur seul gardien de l’encan, soit Alex Leclerc.

Par la suite, l’état-major a opté pour un autre défenseur en Xavier Pouliot âgé de seulement 22 ans. Il évolue actuellement avec l’Université York, lui, qui est un autre hockeyeur physique avec sa stature de 6 pieds 2 pouces et 212 livres. Quelques instants plus tard, Rivière-du-Loup a ajouté encore une fois un jeune joueur en faisant l’acquisition des droits d’Hugo Roy. Il est un centre de 23 ans à caractère offensif.

Au 8e tour, le joueur de centre Sébastien Sylvestre a été sélectionné par les 3L. Un attaquant qui a produit offensivement partout où il a évolué capable d’amener également une touche de robustesse. En 2020-2021, il a produit 20 points en 22 matchs dans la Ligue Magnus en France avec Angers. Il est sous contrat en 2021-2022 avec un club professionnel en Belgique.

Avec trois choix de neuvième ronde, Rivière-du-Loup a continué à garnir sa banque de jeunes espoirs en s’emparant de Cédric Paré, Samuel L’Italien et Félix Boivin.Dans le cas de Paré, il est un ancien de choix de 6e ronde des Bruins de Boston en 2017. Il était le centre d’Alexis Lafrenière lors de sa dernière saison junior avec l’Océanic de Rimouski en 2019-2020 où il a connu toute une saison avec 88 points en 64 parties, dont 37 buts. 

Pour ce qui est de Samuel L’Italien, il est un joueur bien connu à Rivière-du-Loup ayant évolué avec les Albatros du Collège Notre-Dame pendant deux saisons entre 2013 et 2015. Le Rimouskois de 23 ans évolue présentement dans les rangs universitaires à Trois-Rivières.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article