Publicité

3 juillet 2021 - 06:50

Une ligue de basketball estivale voit le jour à Rivière-du-Loup 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les défis reliés à la pratique sportive en période de pandémie n’ont pas arrêté deux amis de lancer une ligue de basketball extérieure, cet été, à Rivière-du-Loup. Une bonne chose puisque les assouplissements des mesures sanitaires permettent aujourd’hui aux équipes de s’affronter chaque semaine sur le terrain de l’École secondaire de Rivière-du-Loup. 

Le projet a été initié il y a quelques mois déjà. Alex Pelletier et Audréane Ouellet souhaitaient jouer au basketball pendant la saison estivale. Ils ont décidé de démarrer ensemble une ligue, de créer une page Facebook et de recruter des participants. Tout cela à travers leurs études au Cégep de Rivière-du-Loup. 

«Je jouais régulièrement au basket avec mon frère et je me disais que ce serait une bonne idée de démarrer quelque chose. J’en ai parlé à Audréane et nous avons commencé ça ensemble», a partagé Alex. 

«J’ai joué au basket plusieurs années et j’ai embarqué dans son projet tout de suite. On a fait ça à deux. On voulait une ligue pour jouer et avoir du plaisir, un peu comme on voit aux États-Unis. À Rivière-du-Loup, il y a des ligues de dekhockey, de tennis, de soccer, mais il n’y avait rien encore pour le basket», a complété Audréane. 

La «Ligue de basketball estivale de RDL» s’adresse aux joueurs de 15 ans et plus et comprend actuellement 8 équipes. Au total, une soixantaine d’ados et d’adultes jouent ensemble deux soirs par semaine près du stationnement de l’ÉSRDL. Les activités ont commencé le 16 juin. 

«Pour le moment, ce sont beaucoup des gens de notre entourage, des connaissances du Collège Notre-Dame, de l’École secondaire et du Cégep. Il y a une équipe d’entraineurs aussi, et une joueuse de calibre universitaire. Il y a des joueurs entre 15 et 35 ans», a ajouté l’étudiante en Sciences de la nature. 

L’initiative des deux amis a demandé plus d’efforts qu’ils ne le pensaient au départ. Plusieurs démarches, notamment auprès de la Ville de Rivière-du-Loup, ont été nécessaires, mais ils sont heureux d’avoir persévéré. Ils soulignent aussi avoir bien été accompagnés par Marc-Émile Dionne, gestionnaire aux équipements et programmes sportifs. 

«Ç’a été beaucoup plus d’organisation qu’on le croyait, mais il nous a beaucoup aidé. On a eu une bonne rencontre et nous avons parlé du terrain, des accords parentaux pour les joueurs mineurs, du budget et des inscriptions», souligne Alex, précisant que deux catégories ont été créées afin de permettre une certaine parité entre les formations. 

«Dans quelques semaines, la meilleure équipe de la catégorie B rejoindra le groupe A. À l’inverse, la moins bonne équipe du groupe A ira dans le groupe B. On essaie ça. Jusqu’à présent, ça se passe très bien.»

Le duo espère poursuivre l’aventure au-delà de la saison estivale 2021. Ils s’assurent déjà que la ligue soit en bonne santé financière et qu’ils puissent la léguer à de nouveaux administrateurs lorsqu’ils quitteront la région pour l’université. 

Tous les détails sur la page Facebook «Ligue de basketball estivale de RDL». 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article