Publicité

14 juin 2021 - 06:00

Kavale : Départ imminent 1 300 km de transport actif

Tel qu’annoncé en mars dernier, deux aventuriers québécois finalisent leur préparation en vue de traverser le Québec d’Est en Ouest en alternant entre la course et le vélo, en autonomie complète et en seulement 10 jours. Yvan L’Heureux et Richard Turgeon mettent les bouchées doubles ces jours-ci afin de bien peaufiner leur aventure inédite. 

Avec un départ à Percé le 1 juillet, les deux sportifs traverseront 10 des 17 régions administratives du Québec avant d’arriver à Gatineau après plus de 1 300 km de déplacement actif.  Le partage sera le thème principal de cette aventure.

Pour rendre cette folle aventure motivante et humaine, ils ont décidé de joindre l’utile à l’agréable en mettant sur pied un partenariat et une collecte de fonds pour le Regroupement des Maisons de Jeunes du Québec. Ils ont d’ailleurs déjà amassé plus de 7 000 $ sur leur objectif de 26 000 $, soit 20 $ du km. Ils ne s’attendaient pas à être aussi avancés dans leur collecte de fonds à trois semaines avant le grand départ, signe que le mouvement de solidarité est bien engagé.

«Richard et moi aimons mobiliser les gens dans des causes et des défis pour les faire bouger et leur faire découvrir leur plein potentiel. Nous croyons que nous sommes tous capables de grandes choses! La pandémie ne devrait pas nous arrêter de créer des projets et de nous fixer des objectifs visant à nous dépasser et nous motiver.  Au contraire, elle nous offre la possibilité de nous réinventer au quotidien», explique Yvan L’Heureux, qui est aussi le créateur du Défi Everest et de la SolidariCourse.

Ainsi, alors que l’un courra, le deuxième roulera à vélo et ils échangeront les rôles selon les besoins pour un total de 650 km de course et 650 km de vélo chacun au compteur, si tout se déroule comme prévu. Complètement autonomes, les deux acolytes transporteront le matériel de camping et la nourriture nécessaire grâce à une remorque tirée par leur vélo. Ils ont d’ailleurs prénommé ce dernier Kavale, un nom à la consonance délibérément légère et ludique pour souligner le côté amical et bon enfant de leur grande aventure.

Suite aux annonces récentes du gouvernement au sujet du déconfinement progressif, il sera possible pour les Maisons de Jeunes de se joindre aux aventuriers tout au long du parcours afin de participer activement à la traversée. Yvan et Richard vont donner des ateliers de «bike and run» à plusieurs jeunes pour les motiver et les encourager à participer. La Kavale formera donc également une grande chaîne humaine. Entre autres, dans le Bas-Saint-Laurent, d’où vient Yvan, ainsi que dans la région de Gatineau, d’où vient Richard, les Maisons de Jeunes feront le relais pour les accompagner sur le parcours! 

Par ailleurs, le détaillant de soulier suisse «On» s’est engagé à chausser gratuitement le plus de jeunes possible qui participeront au périple. Ainsi, des centaines de paires d’espadrilles neuves seront acheminées aux Maisons de Jeunes participantes. 

Plusieurs entreprises et individus se sont déjà engagés pour se joindre à la collecte de fonds ou pour aider Yvan et Richard avec la logistique de leur projet. Ces derniers invitent d’ailleurs la population à parrainer chacun des 1 300 km de leur odyssée par un don suggéré de 20 $ du km. «Nous souhaitons que notre Kavale puisse servir concrètement à une cause plus grande que nous-mêmes. La jeunesse est la base de la pyramide sociétale et la pandémie laisse des stigmates et des carences profondes dans les besoins et les activités de nos jeunes. Nous souhaitons que les dons puissent aider à bonifier l’offre que les intervenants jeunesse peuvent offrir», indique Richard, bien connu dans la région de l’Outaouais pour son implication communautaire. 

Soulignons que leur projet sera suivi et filmé par le réalisateur Zacharie Turgeon. Ce dernier a récemment fait les manchettes en voyant son film documentaire Far Far Est choisi dans la programmation de la célèbre tournée mondiale du Festival du film de montagne de Banff 2020.


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article