Publicité

10 juin 2021 - 06:51

«J’y trouve de quoi me dépasser et grandir» - Justine Pelletier

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

La première saison de Justine Pelletier avec les Lionnes du Stade Bordelais en première division française de rugby s’est terminée cette semaine. L’athlète louperivoise y a passé des moments heureux autant sur le terrain qu’à l’extérieur. L’expérience a été si belle qu’elle est impatiente d’être de retour, mais pas avant de passer l’été près de ses amis et de sa famille au Québec. 

Au cours des derniers mois, le quotidien de Justine Pelletier s’est rapproché de celui des athlètes professionnelles, à l’exception peut-être des cours universitaires. En plus de s’entrainer avec l’équipe, Justine a terminé un microprogramme d’optimisation de la performance sportive dans le but d’entrainer des athlètes de haut niveau. Une belle valeur ajoutée à son diplôme en kinésiologie. 

«Comme j’étais encore à l’école, je n’étais pas à 100 % professionnelle, mais j’ai tout de même eu un rythme de vie qui s’en rapprochait. Au final, il y a beaucoup d’entraînements, mais le côté récupération, la préparation mentalement, le professionnalisme et l’alimentation étaient présents. J’ai adoré, ça me ressemble beaucoup et j’y trouve de quoi me dépasser et grandir», partage-t-elle. 

La demi de mêlée a fait partie d’une équipe en progression, cette saison. Malgré des hauts et des bas, la formation a fait partie des huit meilleures équipes se battant pour le titre en deuxième moitié de saison. Elle a finalement terminé au 4e rang de son groupe de 4 équipes, mais très peu derrière la 3e place. 

«Au final, je pense que nous finissons 7e sur 16 équipes, ce qui est très bien compte tenu que l’équipe se tenait plutôt en bas du tableau», souligne Justine Pelletier. 

La formation bordelaise n’était finalement qu’à quelques points d’atteindre son objectif de top 6 et Justine Pelletier souhaite faire partie du groupe qui tentera de faire encore mieux la saison prochaine. À la fin avril, elle avait déjà confirmé qu’elle allait être de retour en France à l’automne.  

«J’apprends beaucoup sur moi-même, le sport, le corps humain et tout ce qui entoure le monde de la performance (outre les résultats). Je n’ai aucun regret, au contraire, je tire beaucoup de positif et veux continuer l’expérience», dit-elle. 

La Louperivoise est de retour au Québec pour l’été afin de «faire de le plein de [sa] famille et de [ses] amis». Elle se donnera aussi quelques jours de repos bien mérités avant de reprendre la préparation physique. 

Comme la vie fait parfois bien les choses, le Québec entreprend actuellement son plan de déconfinement, ce qui lui permettra sans doute de profiter au maximum des prochains mois. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Super Justine!

    Marie-Christine LeBel - 2021-06-12 05:14
  • Bravo Justine! Bien fière de toi!

    Otis Denise - 2021-06-10 12:40