Publicité

2 juin 2021 - 11:35 | Mis à jour : 13:59

Gala Sports Québec : Cindy Ouellet en lice comme Personnalité sportive féminine de la décennie

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les résultats sportifs, les implications communautaires et les efforts accomplis par l’athlète Cindy Ouellet au cours des dix dernières années pourraient seront salués de brillante façon dans le cadre du 48e Gala Sports Québec. La paralympienne de Rivière-du-Loup est en lice pour le titre de «Personnalité sportive féminine de la décennie», rien de moins. 

Cindy Ouellet, 32 ans, est devenue la première athlète paralympique à évoluer dans des Jeux d’été et d’hiver, en 2018, à PyeongChang. Capitaine de l’équipe nationale de basketball paralympique, elle avait participé aux épreuves de 12 km, 5 km et 2,5 km en ski paranordique, terminant parmi les 20 meilleures athlètes au monde. 

Entre 2010 et 2020, elle a également participé à trois Jeux paralympiques (2012, 2016, 2018). Elle a aussi été nommée «Athlète féminine de l’année» par Basketball en fauteuil roulant Canada à trois reprises également.

Sur la scène internationale, elle cumule des médailles d’or aux Jeux parapanaméricains (2019) et aux Championnats du monde (2014). En mars 2020, elle se préparait à participer à ses quatrièmes Jeux paralympiques d’été avec l’équipe nationale de basketball paralympique, avant qu’ils ne soient reportés. 

Porte-parole et conférencière Sport’Aide, un organisme qui travaille à offrir un milieu sportif sain pour les jeunes, Cindy Ouellet est aussi en voie de compléter un doctorat à l’Université Laval, comme quoi elle brille à l’extérieur du sport. 

Selon SPORTSQUÉBEC, les catégories Personnalités sportives féminine et masculine visent à reconnaître «les actions exemplaires et exceptionnelles» posées par des athlètes, «des piliers», entre 2010 et 2020. Dominique Maltais, double médaillée olympique en snowboard, est aussi en lice. 

Cindy Ouellet est la deuxième représentante de la région du KRTB au Gala Sports Québec. Marie-Ève Ouellet pourrait aussi mettre la main sur un Maurice dans la catégorie «Inspiration 2020». 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article