Publicité

27 avril 2021 - 06:30

Amandine Basirico recrutée par une académie de soccer professionnelle en Italie

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La gardienne de but âgée de 16 ans Amandine Basirico qui fait partie du programme sports-études soccer des Sphinx de l’École secondaire de Rivière-du-Loup depuis quatre ans a attiré l’attention de l’académie de soccer professionnelle italienne nommée AC Perugia, à Perouse.

Pour Amandine Basirico, cette sélection par une académie de soccer professionnelle est une opportunité exceptionnelle qui lui permet de se rapprocher de son rêve de devenir une joueuse de soccer professionnelle. «Je veux être un modèle sur le terrain, une leader, toujours dans le respect des autres joueuses.»

Bien au fait de son talent et de sa passion pour son sport, le directeur technique de l’Association régionale de soccer de l’Est du Québec, Roldège Arius, a contacté Amandine Basirico. «Il m’a dit qu’il croyait en moi, en mon talent et en mon potentiel pour atteindre le niveau professionnel», explique-t-elle. C’est l’agence Contact Sports Management qui l’a mise en lien avec l’académie italienne. Amandine Basirico joue également dans la Ligue de soccer AAA du Québec.

Elle a commencé son parcours sportif à l’âge de 4 ans avec le Fury de Rimouski. «Comme tous les joueurs, j’aimais compter des buts, mais il manquait de filles à la défense alors j’ai changé de position sur le terrain. Ils ont ensuite placé toutes les joueuses dans le but et j’étais la seule qui n’avait pas peur du ballon», raconte l’athlète de 16 ans.

Elle souligne que l’entrainement des gardiennes de but est différent de celui des attaquantes ou des joueuses de défense. «Tu dois savoir sauter haut et loin, avoir de bons réflexes. On a une vision d’ensemble du jeu, c’est un rôle vraiment important, tu es la dernière personne avant qu’il n’y ait un but», ajoute-t-elle.

Ce rêve représente toutefois un cout important qu’elle doit défrayer avant septembre 2021. Cette formation sportive correspond à un investissement de 30 000 $ pour le paiement de l’académie, l’hébergement et les billets d’avion. Elle a donc démarré une campagne de sociofinancement sur la plateforme Web GoFundMe afin d’amasser une partie des fonds nécessaires, doit 10 000 $. Il est possible de l’encourager en suivant ce lien : https://ca.gofundme.com/f/aidez-amandine-aller-jouer-pour-lac-perugia

Publicité


Publicité

Commentez cet article