Publicité

3 avril 2021 - 06:55

Les Loups-Marins fébriles de revenir dans leur habitat naturel 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Privés de leur maison depuis bientôt un an, une période au cours de laquelle plusieurs ont néanmoins eu la chance de poursuivre l’entrainement, les Loups-Marins de Rivière-du-Loup sont enfin de retour chez eux, en sol louperivois, au cœur d’un nouvel environnement qu’ils sont impatients de se réapproprier. 

Le retour officiel à la Piscine Desjardins du Cégep de Rivière-du-Loup s’est effectué la semaine dernière dans le cadre de quelques séances d’entrainement pour les athlètes du programme sport-études en natation du Collège Notre-Dame. Les prochaines devront toutefois attendre, puisque l’infrastructure a fermé ses portes jusqu’au 5 avril inclusivement, à la suite de l’explosion de cas constatée dans la MRC de Rivière-du-Loup. 

Bien qu’elle ait été courte, la redécouverte de leur piscine a cependant été très positive pour les nageurs qui ont eu l’occasion d’apprécier une première fois les nouvelles installations, une piscine semi-olympique complètement remise à neuf. Dire qu’ils ont hâte d’y revenir est un euphémisme. 

«J’ai l’impression de ne pas être à Rivière-du-Loup», a d’ailleurs confié l’entraineur-chef Étienne Boulanger, au lendemain de son premier entrainement à Rivière-du-Loup en près d’un an. «Une piscine comme celle-ci, à la fine pointe de la technologie, c’est ce qu’on retrouve dans les grands centres, c’est fantastique.»

Le choc est d’autant plus grand puisque les jeunes Loups-Marins du programme sport-études n’ont pas mis les pieds à la piscine louperivoise depuis des mois. Jusqu’à tout récemment, ils s’entrainaient encore à la piscine régionale des Basques de Trois-Pistoles. 

«Nous avons été chanceux de pouvoir nous y entrainer, mais c’est certain que de revenir dans l’eau à Rivière-du-Loup, c’est une toute nouvelle expérience pour les nageurs. Notre piscine est  de grande qualité, l’une des plus belles de l’Est-du-Québec. Je pense qu’on peut en être fiers», a souligné Étienne Boulanger. 

La nageuse Alexia Morin est du même avis. «C’est vraiment beau, au-delà de mes attentes, a-t-elle dit. C’est motivant aussi pour la suite». 

Au printemps dernier, la piscine du Cégep de Rivière-du-Loup a fermé ses portes en raison de la pandémie, puis elle est restée inaccessible avec le début des travaux de réfection. Entre juin et aout, c’est à la piscine extérieure de Notre-Dame-du-Portage que certains nageurs des Loups-Marins et des Portageurs se sont entrainés. 

Puis, à partir de septembre, une vingtaine de jeunes athlètes du sport-études natation ont fait le voyage vers Trois-Pistoles plusieurs fois par semaine afin d’y poursuivre leur développement. La persévérance et la détermination des nageurs et nageuses ont pris le dessus. 

«Les jeunes se sont entrainés 5 ou 6 fois par semaine, pendant 25 semaines, à Trois-Pistoles. En termes de distance parcourue, c’est comme si nous avions fait l’aller-retour avec Vancouver une fois et demie ou presque», a illustré l’entraineur. 

«C’était un très gros défi pour les jeunes, mais en bout de ligne, nous sommes fiers de l’avoir fait», a-t-il complété. «Le fait d’avoir nagé aussi longtemps et aussi souvent à Trois-Pistoles leur a permis de non seulement développer leurs qualités athlétiques dans l’eau, mais aussi de bien continuer de performer à l’école. Plus les jeunes s’entraînent, plus ils sont performants à l’école, alors c’est gagnant-gagnant.»

Alexia Morin estime qu’elle s’est beaucoup améliorée ces derniers mois et elle s’est dite reconnaissante d’avoir pu continuer l’entrainement. Même chose pour sa coéquipière Jeanne Moreau qui soutient cependant apprécier le retour aux sources. «Nous avons progressé, mais c’est sûr que ça fait du bien d’être de retour. Ça commençait à faire beaucoup le voyagement tous les jours», a-t-elle partagé. 

Bien qu’aucune compétition ne soit prévue à court ou moyen terme – il y a toujours beaucoup d’incertitudes de ce côté –, les nageurs des Loups-Marins gardent le moral et mettent les efforts nécessaires afin de développer des capacités qui leur permettront de performer encore au retour des rendez-vous régionaux et provinciaux.   
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Que du bonheur pour nos jeunes nageurs et nageuses.
    La réussite est au rendez-vous pour les Loups Marins de Rivière du Loup

    Jacqueline Moreau - 2021-04-05 22:42
  • Ne reste qu’a la piscine d’ouvrir ses portes afin que les jeunes puisse s’y entraîner.

    Carole Trembaly - 2021-04-04 18:06
  • Heureux pour les jeunes athlètes! Mais j'ai hâte aussi que le public de tout âge -- simples amateurs et amatrices de ce sport aqueux -- puisse avoir accès à ce fleuron louperivois!

    LOUIS-PHILIPPE THOUIN - 2021-04-03 17:37