Publicité

16 mars 2021 - 06:32

Une «Kavale» de 1 300 km à la course et à vélo pour Yvan L’Heureux

Traverser le Québec d’Est en Ouest, en alternant la course et le vélo en autonomie complète pendant 10 jours sur plus de 1 300 kilomètres, c’est le défi que se sont donné les deux athlètes d’ultramarathons Yvan L’Heureux et Richard Turgeon. Avec un départ à Percé, le 1 juillet, les deux sportifs traverseront 10 des 17 régions administratives du Québec avant d’arriver à Gatineau.  

Ce sera ainsi un total de 130 km parcourus quotidiennement et 200 heures d’effort pour le duo, un défi encore jamais vu au Québec. Ils devront travailler en équipe et tenter d’optimiser leurs énergies; le partage sera le thème principal de cette aventure.

Yvan et Richard, qui sont aussi des amis dans la vie de tous les jours, souhaitent ainsi donner le goût aux gens de se fixer des objectifs et des défis personnels pour se dépasser au quotidien. 

«Richard et moi aimons mobiliser les gens autour de nous dans des causes et des défis pour les faire bouger et leur faire découvrir leur plein potentiel. Nous croyons que nous sommes tous capables de grandes choses!  La pandémie ne devrait pas nous arrêter de créer des projets et de nous fixer des objectifs visant à nous dépasser.  Au contraire, elle nous offre la possibilité de nous réinventer au quotidien», explique Yvan L’Heureux, qui est aussi le créateur du Défi Everest et de la SolidariCourse.

Deux amis, un vélo et quatre «shoe-claques»

Ainsi, alors que l’un courra, le deuxième roulera à vélo et ils échangeront les rôles selon les besoins pour un total de 650 km de course et 650 km de vélo chacun au compteur si tout se déroule comme prévu. Complètement autonomes, les deux acolytes transporteront le matériel de camping et la nourriture nécessaire grâce à une remorque tirée par leur vélo, qu’ils ont dénommé Kavale! Un nom à la consonance délibérément légère et ludique pour souligner le côté amical et bon enfant de leur grande aventure.

«Kavale, c’est le troisième membre de notre équipe. Sans lui, nous ne pourrions pas réaliser cette odyssée. Nous allons devoir en prendre soin et il vivra ses propres aventures. Une cavale réserve toujours bien des surprises. Son nom évoque donc une part d’imprévu qui nous rappellera quotidiennement que nous réalisons ce défi pour le plaisir et l’expérience et non pas pour la performance», souligne Richard Turgeon, le deuxième athlète de l’aventure.

Un défi au profit de la communauté

Pour les motiver et donner encore plus de sens à ce défi inédit, Richard et Yvan récolteront des fonds pour le Regroupement des Maisons des Jeunes du Québec (RMJQ).  Ils invitent la population à parrainer chacun des 1300km de leur périple via le lien http://www.defieverest.com/equipes-kavale/639 par un montant suggéré de 20 $ du km.

«Nous souhaitons que notre Kavale puisse servir concrètement à une cause plus grande que nous-mêmes.  La jeunesse est la base de la pyramide sociétaire et la pandémie laisse des stigmates et des carences profondes dans les besoins et activités de nos jeunes.  Nous voudrions aider à bonifier l’offre que les intervenants jeunesse peuvent offrir avec les dons», indique Richard Turgeon, bien connu dans la région de l’Outaouais pour son implication communautaire à travers les clubs de sport et les collectes de fonds.  

Un documentaire sur cette grande Kavale

Soulignons que leur projet sera suivi et filmé par le réalisateur Zacharie Turgeon. Ce dernier a récemment fait les manchettes en voyant son film documentaire Far Far Est choisi dans la programmation de la célèbre tournée mondiale du Festival du film de montagne de Banff 2020.
Pour en savoir plus sur la Kavale  visitez le  
www.defikavale.com ou encore www.facebook.com/Kavale-109403777870070
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article