Publicité

15 décembre 2020 - 06:04 | Mis à jour : 13:36

D’anciens Albatros de retour au bercail 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Gabriel Dumont et Gabriel Bourque n’ont rien perdu de la fougue et de la combativité qui faisaient déjà partie de leur marque de commerce à l’époque où ils évoluaient ensemble pour les Albatros en 2006-2007. Ils l’ont prouvé lundi, en rendant visite à la plus récente cohorte d’oiseaux lors d’un entrainement bien spécial au Centre Premier Tech. 

Invités à joindre un groupe formé de plusieurs anciens joueurs de l’organisation pour deux matchs uniques disputés contre les joueurs actuels des Albatros, les deux athlètes professionnels ont fait des flammèches en évoluant sur la même ligne, une première depuis 15 ans. Ils aussi surtout démontré qu’ils détestent toujours perdre, peu importe les circonstances. 

Tirant rapidement de l’arrière par deux buts lors du premier match, les attaquants ont ainsi jumelé leurs efforts pour reprendre les devants et ils n’ont plus regardé derrière…comme s’ils avaient été piqués à l’orgueil. Ils ont finalement récolté quelques buts chacun dans les deux parties disputées en fin d’après-midi. 

«Quand ils ont compté le deuxième but, on s’est dit que ça commençait à être gênant, alors on a ouvert la machine», a rigolé Gabriel Bourque après cette séance d’entrainement hors de l’ordinaire. 

«On s’est comme dit que ce serait plate de perdre, alors on s’est forcé un peu», a complété Dumont par la suite, lui aussi avec le sourire. «Mais c’est aussi pour ça qu’ils nous ont demandé de venir jouer. On ne voulait pas être juste là comme figurants.»

C’est avec plaisir que les deux hommes ont accepté l’invitation des Albatros pour participer à ces matchs spéciaux. L’organisation souhaitait faire différent et offrir aux athlètes actuels un peu de nouveauté avant le temps des Fêtes. 

«Dans une année normale, c’est quelque chose qu’on ne pourrait pas faire. On voulait en profiter. On s’est dit qu’il fallait continuer de tirer un peu de positif de la pandémie et du fait que des joueurs pros et membres de la LHJMQ étaient disponibles», a partagé l’entraineur-chef des Albatros, Mike Maclure, soulignant que tous les joueurs présents habitent en zone orange. 

Lundi, Gabriel Bourque et Gabriel Dumont ont évolué avec Gabriel Belley-Pelletier, Édouard Ouellet, Tristan Bérubé, Mikael Denis, Zacharie Charest et Alexis Audibert. Nathan Ouellet, le capitaine de l’Océanic de Rimouski, était aussi de la partie. 

De leur côté, les Albatros ont été divisés en deux équipes de 10 joueurs. Chaque groupe participait à un match. Dans les deux cas, les joueurs midget AAA ont été compétitifs et ils ont réussi plusieurs beaux jeux. 

«C’était le fun pour eux comme pour nous. Ça fait du bien pour tout le monde de jouer contre de nouvelles personnes en ce moment. Ça permet aussi de garder la forme», a mentionné Gabriel Bourque. 

Chose certaine, la compétitivité des anciens Albatros n’est pas passée inaperçue. «De constater la vitesse d’exécution des gars plus vieux, de voir ces gars-là se donner comme ils l’ont fait, c’est un bon exemple pour nos joueurs», a noté Mike Maclure.

Tous les joueurs seront de retour sur la glace mercredi. Les Albatros tenteront de prendre leur revanche sur leurs ainés. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article