Publicité

30 novembre 2020 - 11:38

LBJEQ à Rivière-du-Loup : «Ça regarde très bien» - Denis Bérubé  

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le dossier d’implantation d’une équipe de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) à Rivière-du-Loup a franchi une nouvelle étape, dimanche. Les promoteurs ont officiellement présenté leur candidature devant les gouverneurs et la direction de la ligue.

La région était représentée par Denis Bérubé et Éric Rousseau, qui travaillent le dossier depuis plusieurs mois déjà, de même que par Louis Deschênes et l’ancien maire et député Jean D’Amour. Sur la plateforme Zoom, le groupe a vanté les raisons pour lesquelles Rivière-du-Loup mérite une franchise de la LBJEQ pour l’été 2022. 

L’argumentaire a permis de mettre en lumière le dynamisme de la ville de Rivière-du-Loup, le grand intérêt des médias régionaux pour la couverture du sport et la culture de baseball forte que l'on retrouve dans la région. Surtout, il a souligné la qualité du développement du sport au Bas-Saint-Laurent.  

«Nous avons déployé l’artillerie lourde», a imagé le président du comité, Denis Bérubé. «Le président de la Ligue, Rodger Brulotte, m’a d’ailleurs rappelé par la suite pour nous féliciter et pour mentionner que notre présentation avait été excellente et professionnelle.»

L’arrivée d’une franchise de la LBJEQ en sol louperivois aurait un impact certain sur le développement des joueurs dans la région. Depuis 2012, des pas de géant ont été franchis avec la création d’un programme Sport-études, puis la mise sur pied d’équipes régionales AA et AAA. 

La saison dernière, les Riverains du Bas-Saint-Laurent midget AAA ont très bien fait contre les autres équipes de la province et de plus en plus de joueurs du milieu passent au niveau supérieur. «Pour poursuivre le développement de ces joueurs, l’étape suivante, c’est le junior élite. C’est certain et c’est là-dessus qu’on a misé», a expliqué celui qui est également président de la Ligue de baseball sénior Puribec. 

Denis Bérubé, qui est impliqué dans le baseball depuis plus de 40 ans, précise que le groupe de Rivière-du-Loup a souhaité pouvoir compter sur les bassins de joueurs du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, ainsi que ceux de la Côte-Nord, de Montmagny et de la Beauce. 

La semaine dernière, dans le journal Le Quotidien, l’équipe du Saguenay avait manifesté publiquement des réticences devant une possible expansion. C’est cette organisation qui a actuellement les droits sur les joueurs originaires du Bas-Saint-Laurent. 

M. Bérubé admet que cette question pourrait nuire au projet bas-laurentien, mais il croit que des concessions et des compromis peuvent être réalisés. «Ce qui est important à retenir, c’est que les Voyageurs ne sont pas contre [l’expansion]. Ils comprennent que nous sommes rendus là. Mais c’est sûr que la ligue va devoir trouver une solution pour que cette équipe-là ne soit pas trop pénalisée», a-t-il dit. 

«Après notre présentation, je pense que c’est positif. En parlant avec Rodger Brulotte, je suis très confiant. Je ne suis pas en train de dire que ce sera oui, parce que je n’en ai aucune idée […] mais je pense que ça regarde très bien», a-t-il ensuite ajouté. 

Une réponse de la ligue et des gouverneurs dans ce dossier pourrait arriver très rapidement, peut-être même avant Noël, selon Denis Bérubé. Il se pourrait cependant que le processus puisse prendre jusqu’à deux mois, s’il y a d’autres demandes et discussions. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article