Publicité

22 novembre 2020 - 06:53

Félix Ouellet, un champion passe chez les pros 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La saison dernière, il a accumulé 9 victoires et un total de 23 podiums sur une possibilité de 28. Ses excellentes performances, constantes, lui ont permis de remporter deux championnats du Challenge Québec de motocross (CQMX). Une année importante qui lui a d’ailleurs confirmé qu’il était prêt pour l’étape suivante. En 2021, Félix Ouellet passera chez les pros. 

Le coureur originaire de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup a connu une «saison de rêve», ces derniers mois, sur les pistes extérieures de Tring-Jonction, Sanair, Sainte-Julie, Desbiens et les autres. Un été qui s’est conclu en étant nommé double champion provincial dans les catégories Inter MX2 et Inter MX3. 

Félix Ouellet, 19 ans, s’est imposé comme l’athlète à battre lors de chaque rendez-vous grâce à sa technique, mais aussi sa détermination et sa passion pour son sport. 

«Honnêtement, mon objectif, c’était de faire un top 3 aux championnats, mais je savais que j’étais capable de gagner. Je suis vraiment content de mes performances, c’est difficile de demander mieux», confie le jeune homme, le sourire dans la voix. 

La clé de son succès a certainement été sa constance tout au long de la saison. Certes, il est monté à neuf reprises sur la plus haute marche du podium, ce qui représente un très bel exploit. Cependant, ce sont aussi ses apparitions (très) régulières dans le top 3 des courses qui lui ont permis d’amasser bon nombre de points et d’être couronné champion à la mi-septembre.

«C’est ce qui a fait la différence, souligne-t-il. Je n’ai aussi pas pris de risques inutiles qui auraient pu me faire tomber. J’ai roulé intelligemment.»

CHEZ LES PROS

Fort de ses récents succès, Félix Ouellet pense maintenant à la prochaine saison, lui qui rejoindra les rangs professionnels. Il accède ainsi au Pro National Canadian Triple Crown. Au Québec, sur les lignes de départ du CQMX, il retrouvera aussi désormais Dave Blanchet, vainqueur cette année, de même que ses amis Karl Normand de Rivière-du-Loup et Samuel Lavoie de Dégelis. 

«C’est sûr que le calibre va être plus élevé, mais j’ai hâte et je vais me préparer en conséquence […] J’aimerais faire quelques podiums et peut-être même terminer dans le top 5 du championnat», mentionne-t-il.  

Le pilote de Team Green Kawasaki Canada sera l’un des plus jeunes coureurs chez les pros, mais ça n’a guère d’importance. «C’est celui qui va le plus vite et qui passe le premier au drapeau à damier qui gagne. C’est ça le plus important», rappelle-t-il avec justesse.  

Félix Ouellet fait du motocross depuis qu’il a 5 ans. Il mentionne avoir toujours pris le sport au sérieux et n’avoir jamais eu peur de travailler ou de faire des sacrifices pour obtenir des résultats. Ces dernières années, ses efforts ont porté fruit, puisqu’il a remporté plusieurs championnats dans des catégories antérieures. 

«Je fais du motocross pour le dépassement de soi et le feeling de gagner. L’adrénaline que ça rapporte, il n’y a rien de mieux», raconte-t-il. 

«Je suis quelqu’un de déterminé et passionné […] Quand j’étais plus jeune et que je regardais les pros, je trouvais que ça roulait vite. Mais j’ai travaillé fort et je suis rendu là aujourd’hui», poursuit-il, assurant que le travail n’est pas terminé. «Je vais tout faire pour être encore meilleur et me rendre le plus loin possible.»

SNOCROSS

Pour l’aider à se préparer pour la prochaine saison, le coureur fait maintenant équipe avec un entraineur personnel. S’il passera beaucoup de temps sur un vélo stationnaire ou un rameur pour améliorer son cardio et son endurance au cours des prochains mois, le jeune homme retrouvera aussi l’action des courses, puisqu’il participera à des événements du Championnat provincial de snocross SCMX. 

L’athlète a récemment été approché pour signer un contrat chez BRP et devenir un nouveau pilote avec Bombardier pour la prochaine saison. Ses bonnes performances en motocross et son professionnalisme ne sont pas passés inaperçus.

«J’ai eu une très belle opportunité et je ne voulais pas la rater, raconte-t-il. C’est nouveau pour moi. J’ai la chance d’essayer ça, alors on va voir où ça va me mener.»  

L’athlète devrait courir dans les catégories Sport et Pro-Lite. «On me dit que ça va m’aider pour le motocross, alors que je vais participer à quelques événements. Je vais être prêt», dit-il. 

On le croit sur parole. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:

Les pseudonymes ne sont pas acceptés





Nétiquette

infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes, signés sous un pseudonyme et sans une adresse de courriel valide, ne seront pas publiés. Les commentaires négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique, l’utilisation d’émoticônes - d’émojis et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.