Publicité

18 août 2020 - 16:25

Les Guerriers orphelins de leur saison 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les Guerriers de l’École secondaire de Rivière-du-Loup vivront un automne bien particulier, effets de la COVID-19 obligent. La saison de football 2020 n’aura pas lieu et elle laissera sa place à des entrainements et quelques parties hors-concours. 

L’organisation des Guerriers a eu la confirmation que la saison n’allait pas pouvoir être tenue, la semaine dernière, lors d’une rencontre avec les dirigeants des équipes de Rimouski, Matane et Gaspé. 

«Pour jouer au football, on a besoin de deux équipes. Malheureusement, pour différentes raisons, il n’y a personne pour affronter nos joueurs juvéniles cet automne dans l’est. Pour les athlètes benjamins, il y a Mont-Joli qui sera là. On compte jouer quelques parties hors-concours», explique le responsable du programme des Guerriers, Denis Bossé. 

Malgré la situation, il était impossible pour les Guerriers de ne pas jouer au football au cours des prochaines semaines. On envisage donc de tenir un «camp de printemps» et plusieurs entrainements par semaine. Quelques matchs hors-concours pourraient aussi être disputés. 

«Pour les juvéniles, nous avons fait des appels à différents endroits […] Si c’était possible de jouer quelques matchs contre des équipes de la ligue scolaire de Chaudière-Appalaches, c’est certain que c’est une option que l’on évaluerait.»

«Chose certaine, nous ne voulons pas un automne sans football. On veut organiser le plus d’activités possible pour tenir les jeunes intéressés […] C’est un gros pari, mais nous croyons que c’est la chose à faire», a poursuivi l’homme de football. 

Denis Bossé parle «de la meilleure des moins bonnes solutions». «Ce sera spécial, mais nos joueurs sont des passionnés. Ils font partie d’une grande famille. De se retrouver, se pratiquer, de toucher au ballon, je crois qu’ils seront contents.»

En décembre, les équipes de la ligue de l’est se réuniront de nouveau pour évaluer la possibilité de jouer une saison au printemps 2021, pour savoir si chacune des formations possède un effectif assez grand pour jouer des matchs. Ceux-ci pourraient avoir lieu dans une formule à 9 contre 9. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article