Publicité

4 août 2020 - 06:54

Une belle attitude et du talent au pré-camp des Albatros

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les Albatros du Collège Notre-Dame accueillaient un total 74 joueurs au Centre Premier Tech, cette fin de semaine, dans le cadre de leur pré-camp. Une rentrée qui s’est avérée bien différente de celles des années précédentes en raison de la COVID-19. 

Certes, le weekend a amené bon nombre de défis, gracieuseté des mesures sanitaires imposées par la santé publique. Celles-ci n’ont toutefois pas empêché l’équipe d’entraineurs, dont le pilote Mike Maclure, de dépister le talent et d’avoir un bel aperçu des habiletés que l’on retrouve dans la [très grande] région du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

«Notre territoire est très grand, le plus grand de la ligue, alors c’est parfois plus difficile d’identifier certains joueurs quand on ne les voit pas jouer beaucoup. Mais on avait cette chance lors du pré-camp et on a vraiment eu de belles surprises», a confié Maclure, lundi, précisant tout de même qu’il connaissait la majorité des joueurs présents.

«J’ai été impressionné par leurs habiletés, a-t-il poursuivi. Dans un contexte comme celui-là, on a aussi pu voir qui était bien préparé et en bonne forme physique […] Ils ont eu de grosses journées, mais je suis très satisfait de leur niveau d’intensité. Ils ne se sont pas trouvé d’excuses et ils ont travaillé fort.»

Le pré-camp des Albatros s’est conclu dimanche après plusieurs parties de 20 minutes jouées. Les entraineurs ont profité de la journée pour finaliser la liste des 55 joueurs invités au camp d’entraînement du 15 août. C’est à cette date que les joueurs vétérans, qui ne participeront pas à un camp d’entraînement de la LHJMQ, se joindront à l’équipe.

Au total, 32 attaquants, 18 défenseurs et 5 gardiens ont obtenu leur laissez-passer vers l’étape suivante. C’est beaucoup de joueurs et les choix difficiles ne font que commencer. «Selon nos calculs, on pense avoir de la place pour 12 ou 13 joueurs […] C’est certain que le niveau de compétition va augmenter. Tout le monde doit faire sa place, y compris les joueurs [Midget Espoir] déjà repêchés dans la LHJMQ», confirme l’homme de hockey.

RESTRICTIONS

Notons que les joueurs qui seront du camp seront divisés en cinq groupes de dix joueurs et un gardien. Chaque groupe constituera une bulle, c’est-à-dire que les hockeyeurs d’un même groupe devront toujours se suivre et ne pas entrer en contact avec d’autres joueurs en dehors de la surface de jeu. De cette façon, si un cas positif est déclaré lors du camp, les membres du groupe où l’on retrouve la personne infectée seront isolés et le camp pourra continuer pour les autres joueurs.

Parlant de restrictions, elles étaient aussi sévères dans le cadre de ce pré-camp. Les visiteurs et les joueurs devaient par exemple faire prendre leur température à l’entrée, en plus du lavage des mains. Le port du masque était également exigé, sauf sur la patinoire.

Les restrictions ont aussi influencé les activités sur la glace : les contacts étaient interdits et le nombre de joueurs par équipe était diminué. 

«Je suis content que les joueurs aient été de bonne foi. Nous leur avons expliqué qu’un seul cas mettrait fin à tout le camp et ils ont bien compris. Tout le monde est content de jouer au hockey donc on va s’arrange pour pouvoir continuer de le faire», a indiqué Mike Maclure, soulignant à son tour son bonheur de retrouver la glace et l’organisation des Albatros. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article