Publicité

16 juillet 2020 - 13:53 | Mis à jour : 17:53

Une fin de match bien spéciale pour Jean-Félix Soucy 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le CIEL-FM de Rivière-du-Loup a vaincu les Riverains Midget AAA du Bas-Saint-Laurent, mercredi soir, au stade municipal. Le vétéran Chad Lacasse a fait un bref retour au jeu pour son ancienne équipe, mais l’histoire de la rencontre reste la belle victoire à la fiche de Jean-Félix Soucy, un jeune homme retranché par ces mêmes Riverains, il y a deux semaines à peine. 

L’athlète de 16 ans seulement a montré une belle force de caractère lorsqu'il a été appelé en relève au lanceur partant (Chad Lacasse) en 5e manche. Le tableau indicateur affichait alors trois balles, aucune prise et deux retraits. Le pointage était toujours de 0-0. 

«J’étais content d’affronter mes amis du AAA, mais j’étais surtout stressé d’entrer dans une situation délicate comme celle-là, confie-t-il. Finalement, j’ai réussi à m’en sortir avec aucun dommage.»

L’artilleur originaire de Saint-Antonin a en effet bien paru. Ses efforts, combinés aux jeux défensifs de ses coéquipiers, lui ont plus tard permis de conserver le jeu blanc et de signer la victoire, une première – et non la moindre – dans la Ligue de baseball sénior Puribec. Jean-Félix Soucy a même été élu «joueur du match» par l’entraineur-chef François Caron. 

«Wow, quelle performance de sa part!», a déclaré le pilote d’expérience après la rencontre. «Ç'a super bien été et ça doit certainement lui faire un petit velours, cette victoire. Je suis vraiment content pour lui.» 

Il faut aussi dire que le bras de Jean-Félix a été occupé récemment. L’athlète a lancé des balles dans chacune des parties du CIEL-FM cette saison. Quatre matchs disputés en seulement six jours. 

«Quand François m’a appelé pour aller en relève, j’avoue que je n’étais pas vraiment prêt. Ce n’était pas dans mes plans d’aller lancer», a-t-il raconté, soulignant évidemment être très heureux du dénouement du match. 

Humble, Jean-Félix a aussi remercié ses coéquipiers pour la dose de confiance. Alors qu’il était au monticule, les encouragements en provenance des voltigeurs et des joueurs d’avant-champs résonnaient jusque dans les estrades. 

«Ce sont des gars d’équipe, mais surtout des gars de cœur. Tu te sens plus confiant quand tu sais que des gars comme Félix-Alexandre Trudel et René-Dave Pelchat, qui ont évolué dans des bonnes équipes, sont derrière toi pour faire les jeux.»

Pour la petite histoire, Jean-Félix Soucy a été invité par le président du CIEL-FM (aussi entraineur adjoint avec les Riverains du Bas-Saint-Laurent), Louis Deschênes, à lancer lors d’un match préparatoire du CIEL-FM contre... les Riverains plus tôt en juillet. Après la rencontre, François Caron l’a approché afin qu’il rejoigne l’équipe sénior cet été.

Comme quoi il faut toujours continuer de croire en soi, malgré les épreuves. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article