Publicité

26 avril 2020 - 09:40

La Ligue de baseball Puribec repousse le début de sa 42e saison

Les dirigeants et les représentants des équipes de la Ligue de baseball Puribec se sont vus dans l’obligation de repousser le début de la saison prévu le 16 mai en raison de la crise de la COVID-19 et ce, en tout respect des directives du gouvernement du Québec.

Dans le scénario le plus plausible, la 42e saison de la Ligue Puribec serait lancée le 1er juillet pour un calendrier régulier de 10 parties qui se joueraient toutes en juillet avant de faire place aux séries éliminatoires dans sa formule régulière. D'autres scénarios sont également sur la table pour la mi-juin, mais le temps commence à manquer. 

«Nous sommes en discussion régulièrement avec Baseball Québec et tout le monde reste confiant pour la prochaine saison», affirme le président Denis Bérubé. 

Malgré ce vent d’optimisme, les gestionnaires du circuit sont aussi réalistes. Si le gouvernement interdit les rassemblements cet été, la saison devra être annulée puisque, pour une raison évidente, les matchs ne pourront être présentés à huit clos. «Les équipes ont besoin des revenus au guichet pour boucler leur budget. C’est la différence entre le baseball mineur et le senior. Nous ne pouvons jouer dans des gradins vides», explique M. Bérubé.

BARRIÈRES RÉGIONALES

Parmi les facteurs à considérer pour lancer la saison le 1er juillet prochain, il faudra que les joueurs puissent circuler librement à l’intérieur du territoire géographique de la Ligue qui compte des équipes dans deux régions administratives du Québec et deux provinces canadiennes. 

«Il est évident que si les équipes de Montmagny, Edmundston et Grand-Sault ne peuvent entrer au Bas-Saint-Laurent, la saison sera annulée. D’autant plus que plusieurs joueurs natifs du Bas-Saint-Laurent demeurent dans la grande région de Québec », confirme le président. «Sinon, nous gardons toutes les portes ouvertes pour faire du baseball cet été.»

La Ligue de baseball Puribec ouvre grande la porte pour inclure dans son calendrier écourté des parties qui pourraient être disputées face aux équipes midget et junior. Dans l’éventualité où les formations Midget AAA et Junior BB du Bas-Saint-Laurent seraient confinées dans la région, des affrontements contre les équipes de la ligue senior deviendraient une belle alternative.

«Nous avons eu quelques discussions sur le sujet et si c’est la meilleure solution pour ces jeunes, nous allons faire une place à notre relève dans le calendrier», conclut Denis Bérubé.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article