Publicité

16 avril 2020 - 06:00 | Mis à jour : 09:39

Un défi de course en soutien au Carrefour d’initiatives populaires

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Constatant l’annulation de tous les évènements de course prévus ce printemps et cet été en raison de la pandémie de la COVID-19, trois amies et coureuses de la région, Christiane Plamondon, Line Pelletier et Lorette Belland ont décidé de joindre l’utile à l’agréable. Du 24 au 26 avril, elles parcourront quatre miles (6,45 km) toutes les quatre heures pendant 48 heures afin d’amasser des fonds pour soutenir la mission du Carrefour d’initiatives populaires de Rivière-du-Loup.

Un autre groupe mené par Karine Lévesque s’organise aussi simultanément à Lévis, au profit du Comptoir Le Grenier. Une collecte de fonds a été lancée par l’intermédiaire de GoFundMe, sur le Web. Chacune des participantes parcourra individuellement un total de 77,4 kilomètres. Leur défi nommé 4-4-48 débutera dès 6 h du matin le 24 avril et prendra fin 48 heures plus tard.

«Il s’adresse aux gens qui veulent bouger et donner des sous, pour le plaisir sans prétention. Si d’autres veulent se joindre à nous, il n’y a pas de problème, il faut seulement s’assurer de franchir les quatre miles toutes les quatre heures pendant 48 heures. Ce n’est pas une compétition, c’est d’abord pour le dépassement de soi. On se fout du temps, l’important, c’est de terminer le défi sur ses deux jambes, avec le sourire et que le Carrefour d’initiatives populaires ait plein de sous pour continuer sa mission (…) On attend d’autres participants, plusieurs personnes sont présentement en arrêt de travail en raison de la pandémie, c’est l’occasion de se lancer un défi comme celui-là», commente Christiane Plamondon, l’une des instigatrices de cette initiative.

Elles s’encourageront à distance, se partageront leurs trajets et s’appelleront régulièrement pour se tenir informées des distances parcourues et s’assurer que le tout est sécuritaire. Bien que l’objectif de la collecte de fonds soit fixé à 2 500 $, le groupe de coureuses ne s’impose aucune limite pour la bonne cause.

«Les besoins sont grands, ce n’est pas tout le monde qui est dans une bonne position financière présentement. Les besoins sont criants et urgents, certains se retrouvent devant un frigo vide et n’ont aucun argent pour le remplir», ajoute Mme Plamondon. Le tout est réalisé avec l’accord de Karine Jean du Carrefour d’initiatives populaires de Rivière-du-Loup.

Pour soutenir cette initiative ou y prendre part, il est possible de visiter la page de collecte de fonds GoFundMe en suivant ce lien : https://www.gofundme.com/f/4448-carrefour-dinitiatives-populaires

Publicité


Publicité

Commentez cet article