Publicité
14 mars 2020 - 13:17

Réfection du Stade de la Cité des Jeunes : la FPVQ réitère son enthousiasme

Toutes les réactions 6

La Fédération de patinage de vitesse du Québec (FPVQ) et le Club de patinage de vitesse les Loupiots de Rivière-du-Loup réitèrent leur enthousiasme et leur fort intérêt envers la réfection du Stade de la Cité des Jeunes et soulignent que la patinoire de dimensions internationales est au cœur de cet investissement pour le développement des jeunes.

Alors que le conseil municipal de la Ville de Rivière-du-Loup a reporté d’une semaine son annonce quant aux rénovations de ses deux arénas, la FPVQ et les Loupiots tiennent à rappeler les grands avantages d’une glace olympique pour le développement des jeunes dans un milieu sécuritaire et également pour l’économie locale, alors qu’une telle patinoire rimerait avec le retour dans la municipalité de compétitions provinciales et nationales.

Fort d’une tradition de succès de près de 50 ans, le patinage de vitesse est bien établi à Rivière-du-Loup qui a d’ailleurs vu émerger plusieurs champions dans sa riche histoire, pensons notamment au champion olympique des Jeux de 2010 Guillaume Bastille. Le club est depuis longtemps reconnu pour la qualité de ses patineurs, ses entraîneurs et ses bénévoles.

Les techniques d’entraînement de plus en plus poussées ainsi que l’amélioration de l’équipement font en sorte que les patineurs de vitesse atteignent des vitesses impressionnantes de plus en plus jeune. Pour réduire les risques de blessures importantes, notamment de commotions cérébrales, les matelas de sécurité sont plus épais que par le passé, réduisant ainsi l’espace disponible sur la glace. Cette réalité fait en sorte que les patineurs prometteurs doivent s’entraîner sur des patinoires de dimensions internationales (30 mètres X 60 mètres).

L’aménagement d’une telle patinoire au Stade de la Cité des Jeunes s’avère un incontournable pour que Rivière-du-Loup conserve son influence et sa grande expertise en patinage de vitesse alors que Rimouski, Matane, Québec, Lévis, Trois-Rivières, Sherbrooke, Saguenay, Montréal, Laval, Drummondville et Châteauguay ont toute une glace olympique sur leur territoire. Cette expertise se trouve notamment dans son sport-études qui perd présentement certains de ses meilleurs talents au profit d’installations plus adaptées à leur niveau, munies d’une glace olympique.

COMPÉTITIONS D’ENVERGURE

Pour la sécurité des patineurs, la FPVQ tient désormais toutes ses compétitions de niveau provincial sur des patinoires de dimensions internationales. C’est ainsi que Rivière-du-Loup ne peut désormais accueillir que des compétitions d’une journée, de niveau régional et interrégional. La mise à niveau du Stade de la Cité des Jeunes permettra le retour de compétitions d’envergures, vecteur économique important pour la région.

La ville de Rivière-du-Loup pourra sans aucun doute regagner sa place au sein des circuits de compétitions provinciales et nationales grâce à la mise à niveau annoncée, alors que celle-ci inclut une patinoire de dimensions olympiques.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • @ Découragé,
    J'ai relevé mes comptes de taxes depuis 2017: 2017==2129.59,,,2018===2190.66 (61.07/2,87%) 2019===2238.81 (48.15/2.2%) 2020===2340.45 (101.64/4.53%).ce dernier est surement dû à la réfection de la rue St-Pierre (cote) qui coûté aux alentours de 9 millions si ma mémoire est bonne.
    Je ne pense pas que les taxes mun. soient exagérées. Mais les projets qui sont sur la table présentement méritent (caserne, marina, patinoire, stade de la cité des jeunes) à mon avis d'être soumis à l'assentiment des contribuables. Il y a beaucoup plus que 9 millions dans ces projets et la population est en droit d'être consulté.

    René Lapointe - 2020-03-15 16:01
  • C’est une ville sportive rdl et je voudrais féliciter nos élus oui à la glace olympique de toute façon nos rue pitoyables et notre factures de taxes municipales ridicules nous sommes habitués.quelle incompétence.

    Découragé - 2020-03-15 08:42
  • @Mr Marc-Antoine Paquin
    Je ne vous met pas en doute Mr. Paquin et je vous remercie de l'info. J'ai parlé de ce projet ce matin (samedi) et on m'a dit que la patinoire de dimension internationale la plus près de Riv. du Loup était à Trois-Rivières.
    Donc je me pose une question bien simple: Tous peuvent lire les commentaires négatifs au sujet de ce projet. Aussi est-il justifier de dépenser autant d'argent pour ce projet alors que cette compétition pourrait avoir lieu à Matane. (Et que l'on ne me parle pas de la distance à parcourir)
    Mme Vignet nous a toujours dit qu'elle consulterait la population avant d'aller de l'avant avec des projets de cet envergure.
    Ça commence à faire beaucoup de dépense pour les contribuables. Caserne, Marina, bibliothèque, stade de la cité des Jeunes et tout le reste. Je ne suis pas contre les projets mais il faut aussi penser à la capacité de payer des contribuables.
    Ça m'amène à penser qu'on fait des référendums pour des choses que l'on est certain de gagner (rue St-Pierre) et on cherche à éviter de consulter la population pour des projets comme ceux que j'ai nommer plus haut parce que l'on est pas certain de gagner.

    René Lapointe - 2020-03-14 22:04
  • @René Lapointe M. Lapointe, ce texte est un communiqué de presse envoyé par la Fédération de patinage de vitesse du Québec (FPVQ) elle-même. Il n'a pas été retouché. Par ailleurs, quelques recherches rapides vous prouveront que le Colisée Béton Provincial de Matane, le Centre Georges-Vézina de Saguenay et le Complexe sportif Desjardins possèdent tous une glace de dimension olympique. Voici quelques liens : - https://www.lequotidien.com/sports/sagueneens/de-la-plus-grande-a-la-plus-petite-glace-f586424d8a6298ca6367c9c7e82ec1d1 - https://www.piscinesrimouski.com/complexe-sportif-desjardins.html - https://www.portailconstructo.com/actualites/inauguration_colisee_beton_provincial_matane

    Marc-Antoine Paquin - 2020-03-14 20:26
  • Oui à des rénovations à ce plateau sportif. Il y a nécessité. Mais pour une patinoire dr dimension olympique, danger: trop gros, trop cher pour une utilisation infime en plus des couts reliés à son opération. Peu nécessaire pour l'ensemble des utilisateurs de cet aréna. Grosse réflexion à faire avant de décider. Cela en vaut-il la peine?

    Réflexion - 2020-03-14 20:03
  • J'aimerais connaitre le nom du journaliste qui a écrit cet article. J'ai des doutes sur ce qu'il écrit. Voici pourquoi: Des patinoires de dimension internationale à Matane, Rimouski, Saguenay j'ai des doutes. Mais il es possible que je me trompe. Êtes vous capable de me prouver ce que vous avancé.

    René Lapointe - 2020-03-14 19:59