Publicité
26 janvier 2020 - 10:42

Les 3L rattrapés par les Marquis

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

L'histoire s'est répétée pour les 3L de Rivière-du-Loup, samedi, alors qu'ils accueillaient les Marquis de Jonquière au Centre Premier Tech. Pour une deuxième fois en deux soir, les Louperivois ont perdu l'avance pour finalement s'avouer vaincus, cette fois au compte de 6 à 4. 

Malgré un effectif réduit, les 3L ont montré beaucoup de caractère et ils ont pris les devants dès l'engagement initial avec les deux premiers buts du capitaine Jean-Philip Chabot, en avantage numérique. Loin d'être battus, les Marquis sont cependant revenus forts en début de 2e période avec un but rapide. Michaël Rhéaume a ensuite répliqué, mais cela n'a pas freiné les visiteurs qui ont terminé la période avec deux autres gros buts pour créer l'égalité. 

Tout comme la veille, les 3L ont réussi à regagner l'avance au début du dernier vingt, grâce à Jean-Philip Chabot, encore une fois. C'était alors 4 à 3. Toutefois, la rencontre a alors pris une nouvelle tournure quand Michaël Rhéaume a été expulsé pour avoir fait une mise en échec dans le dos à un joueur adverse. La punition majeure de cinq minutes, combinée à une autre punition mineure de deux minutes récoltée dans les secondes suivantes, ont offert beaucoup de temps, trop de temps, aux Marquis. 

Les visiteurs n'en demandaient pas autant. Opportunistes, ils ont marqué deux fois grâce à l'as marqueur Yannick Riendeau. Ils n'ont jamais vraiment regardé derrière par la suite, ajoutant même une réussite dans un filet désert. 

«Je ne peux pas être content de la fin de semaine, mais il faut regarder le contexte dans lequel on était avec les joueurs qui nous manquaient. Ce n’est pas facile aller jouer à Jonquière avec cinq défenseurs. Aujourd’hui, on a joué avec quatre défenseurs. Après, avec les joueurs qui ont été sortis, on a joué la troisième période à huit attaquants. Je donne crédit aux joueurs avec l’effort qu’ils ont fourni, ils se sont battus jusqu’à la fin», a souligné l’entraîneur-chef Benoît Laporte après la rencontre. 

Dans une cause perdante, le tour du chapeau de Jean-Philip Chabot, obtenu en travaillant fort devant le filet, est passé un peu sous silence. Cependant, à ses yeux, il n'y avait rien à célébrer sans la victoire. 

«Ce sont des défaites difficiles à avaler, mais prendre des punitions comme ça, en jouant avec un alignement réduit, ça exploite certains joueurs et on manque peut-être un peu de jus en fin de partie [...] Je pense qu'on s'est quand même bien battus ce soir. On a poussé jusqu'à la fin et on n'a pas abandonné. C'est de bonne augure pour le reste de la saison», a souligné le capitaine. 

Les 3L restent confiants de pouvoir retrouver rapidement la victoire avec le retour de certains éléments dans la formation. Soulignons que l'attaquant Marc-André Tourigny n'a pas joué la partie de samedi en raison d'une blessure. Il sera évalué au cours des prochains jours. 

La fin de semaine prochaine, les Louperivois seront en Beauce, vendredi soir. Ils retrouveront les Marquis de Jonquière, une autre fois, dès le lendemain au Centre Premier Tech. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article