Publicité
20 octobre 2019 - 08:45

Belle victoire des 3L pour l’ouverture locale de la saison

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Si la première partie de la saison des 3L de Rivière-du-Loup à domicile représente la saison à venir, force est de constater qu’elle est prometteuse. Ce n’était peut-être pas parfait, mais les locaux ont offert une solide performance afin de remporter une victoire convaincante de 5 à 1 contre les Pétroliers du Nord, ce samedi 19 octobre. 

Les 3L ont d’ailleurs entamé ce match en lion, alors que l’attaquant Michaël Rhéaume, aidé de Marc-André Tourigny et Louick Marcotte, a trouvé le fond du filet après seulement 23 secondes de jeu. Ce but a donné le ton au match et a permis aux Louperivois d’être dans le siège du conducteur pendant près de 60 minutes. 

Plus inhabituel, le 2e but de l’équipe locale (celui de la victoire) est ensuite venu en fin d’engagement de la palette du défenseur Michael Novosad…en désavantage numérique, en échappée. Un scénario que le sympathique défenseur n’a surement pas vécu à de nombreuses reprises dans sa carrière. 

«Disons que ça n’arrive pas trop souvent, avec l’âge encore moins !», a d’ailleurs avoué Novosad après le match. «Après avoir décroché un point hier contre une [puissance] comme Thetford Mines, on a répondu aux demandes de l’entraineur aujourd’hui. Tout le monde a bien joué, de A à Z.»

Si les Pétroliers ont profité d’un avantage numérique pour s’inscrire à la marque quelques secondes avant de retraiter au vestiaire une première fois, c’est tout ce qu’ont accordé les 3L et le gardien Guillaume Decelles qui a connu un fort match. 

Après un 2e tiers sans histoire, les locaux ont ajouté trois buts consécutifs en 3e période. Marc-André Tourigny, Raphaël Corriveau et Tommy Lapierre (filet désert) ont ainsi fait bouger les cordages. «Je pense qu’on est satisfaits. Évidemment, il y a quelques détails à corriger, mais c’est normal en début de saison. Dans l’ensemble, on a joué un bon match. On voulait limiter les chances de marquer de l’autre côté et je pense qu’on a fait un bon travail là-dessus», a souligné Marc-André Tourigny qui évoluait avec Michaël Rhéaume et Louick Marcotte. 

TRAVAIL D’ÉQUIPE

Le nouvel entraineur-chef, Benoit Laporte, qui a savouré une première victoire dans la LNAH, a de son côté salué l’effort de ses joueurs après match. Plus disciplinés et meilleurs sur le plan défensif que la veille à Thetford Mines, les 3L n’ont pas volé les deux points. 

«Je suis content de la victoire, mais je suis plus content de la manière comparativement à hier [défaite de 4 à 3 en prolongation]. On a travaillé fort avant le match en vidéo et je suis impressionné de voir comment les gars ont réagi à ce qu’on a demandé. Tout le monde [a acheté notre plan de match]. Même en 2e période, où je pense qu’ils étaient meilleurs que nous offensivement, nous n’avons pas paniqué et nous sommes restés structurés», a commenté l’entraineur.

«Nous n’avons pas fait beaucoup d’erreurs et c’est ça qui va faire la différence dans cette ligue-là […] Faut qu’on joue avec émotion et avec un objectif. Ce soir, c’était de bien jouer défensivement et nos gardiens font l’arrêt au bon moment alors ça va bien», a-t-il ajouté. 

Avec l’arrivée de quelques nouveaux joueurs, les 3L n’ont plus le même visage cette saison. L’alignement compte cependant sur un beau mélange de talent, de vitesse et de hargne. Une recette qui leur a fait connaître du succès dans le passé. 

«Ce que j’aime, c’est que tout le monde se pousse. Certains gars ne sont jamais contents, alors ils poussent les autres à être meilleurs. C’est une force. Ensuite, nous avons de la vitesse, de la technique et du chien comme on dit […] Défensivement, on s’améliore de match en match et pour nos gardiens, je n’ai rien à dire, ils ont vraiment fait la job pour nos deux matchs ce weekend.»

Guillaume Decelles a été nommé première étoile de la rencontre de vendredi avec 28 arrêts. De son côté, Mathieu Corbeil avait permis aux siens d’espérer une victoire, la veille, en repoussant 34 des 38 tirs dirigés vers lui. Nul doute, les deux cerbères s’offriront une belle lutte devant la cage des 3L. 

MATCH EN ROSE

La fin de semaine prochaine, l’équipe joue un programme double contre les Éperviers de Sorel-Tracy. La première rencontre aura lieu au Centre Premier Tech le vendredi 25 octobre. Il s’agit du traditionnel Match en rose. 

Pour une 6e année, les 3L de Rivière-du-Loup passeront ainsi du vert au rose au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec. Comme par le passé, un montant de 2 $ sera remis à Fondation du cancer du sein du Québec pour chaque billet de match vendu.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article