Publicité
19 septembre 2019 - 07:36 | Mis à jour : 09:05

Alex Belzile, première étoile avec le Canadien

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Auteur du but gagnant, ainsi que d'une passe importante sur la première réussite de l'équipe, Alex Belzile a été au coeur de la victoire du Canadien de Montréal sur les Panthers de la Floride lors d'un match préparatoire tenu ce mercredi 18 septembre à Bathurst. 

Déjà, ce matin, il fallait avoir dormi sous une roche pour ne pas avoir entendu parler de l'excellente performance de l'athlète originaire de Saint-Éloi après ce match - son premier avec le Canadien - au terme duquel il a été nommé «première étoile».

Rapidement, en fin de soirée, de nombreux médias nationaux ont titré son nom dans les articles et les commentaires positifs se sont succédé sur les réseaux sociaux. 

Belzile a notamment soulevé les partisans réunis au Centre régional K.C. Irving lorsqu'il a marqué en infériorité numérique avec 6:03 à faire en troisième période à la suite d'une attaque à deux contre un avec Ryan Poehling. Posté à l'embouchure du filet, il a habilement complété la belle manoeuvre offensive de son coéquipier. 

Le hockeyeur de 28 ans n'avait cependant pas perdu de temps avant de se faire valoir contre les Panthers, puisqu'il avait permis aux siens d'ouvrir la marque après 5:47 de jeu, lorsqu'il a envoyé une très belle passe à son compagnon de trio Matthew Peca qui n'a eu qu'à marquer dans une cage béante. 

«Mon [état d'esprit], c'est qu'à toutes les fois que j'ai une chance d'aller sur la patinoire, c'est une chance de me faire remarquer. Un gars dans ma situation, je sais qu'il faut que j'aille la pédale au plancher à toutes les fois que j'embarque et que j'aille de bonnes habitudes de travail. Je pense que c'est ça qui me démarque des autres», a-t-il déclaré devant les médias après la rencontre. 

Nul doute, si ce n'était pas déjà fait après une solide saison offensive de 54 points avec le Rocket de Laval l'an dernier, les amateurs de hockey de Montréal apprennent à connaitre Alex Belzile. Sa hargne et sa fougue sont appréciées.

Rappelons que s'il ne parvient pas à se tailler une place avec le CH en début de saison, il pourrait toutefois avoir la chance d'être rappelé en cours d'année, lui qui a signé en mai un contrat à deux volets avec l'organisation.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article