Publicité
2 septembre 2019 - 19:35 | Mis à jour : 3 septembre 2019 - 07:00

Le Frontière FM d’Edmundston dénonce des propos racistes lancés à Trois-Pistoles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 14

La série de la finale de la Ligue de baseball Puribec du Bas-Saint-Laurent opposant le Frontière FM d’Edmundston au Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles a été ternie le samedi 31 aout dernier par des propos racistes et des injures lancés par des spectateurs au stade Paul-Émile-Dubé de Trois-Pistoles.

L’organisation de l’équipe de baseball du Nouveau-Brunswick a dénoncé la situation sur les réseaux sociaux le 2 septembre. Selon elle, des spectateurs, joueurs et membres de l’organisation du Frontière FM d'Edmundston ont été la cible d’intimidation et de propos injurieux, au point où certains d'entre eux ont craint pour leur sécurité.

«Nous trouvons déplorable que certaines personnes s’en prennent directement à la vie personnelle des supporteurs de l’équipe d’Edmundston en les menaçant de les attaquer et ou même les frapper. Il n’est pas acceptable de s’en prendre à des femmes, ni des enfants ainsi qu’à n’importe qui», a fait savoir l’équipe. Le Frontière FM s’est engagé à diffuser des messages de «fairplay» pendant les prochaines parties, incitant les spectateurs à encourager les beaux jeux plutôt que de réagir négativement envers l’adversaire.

L’équipe néobrunswickoise a d’ailleurs obtenu toutes les autorisations nécessaires afin d’aligner trois joueurs importés dans le but d’avoir une équipe compétitive cette année et de promouvoir le développement du baseball.

Le CMB de Trois-Pistoles a réagi à la situation par voie de communiqué. Le club de baseball sénior souhaite que l’esprit sportif soit valorisé et mis en priorité dans les deux stades de baseball, autant à Edmundston qu’à Trois-Pistoles. Lors des matchs à domicile du CMB, une mention encourageant l’esprit sportif sera diffusée avant et lors du match, et elle sera également inscrite dans le programme. Des agents de sécurité seront aussi présents lors des prochaines parties au stade Paul-Émile-Dubé afin que les spectateurs, les joueurs et les officiels vivent cette série finale dans le respect.

SÉRIE À ÉGALITÉ

La série opposant Trois-Pistoles à Edmundston est présentement 1 à 1. Nicolas Thibault, un joueur d’âge junior, a procuré la victoire à son équipe le 31 aout avec un simple qui a propulsé Samuel Laforest au marbre en 9e manche. Le CMB est reparti avec la victoire, grâce à un pointage de 3 à 2 devant 500 spectateurs. Laforest a participé à tous les points de Trois-Pistoles, et a forcé la tenue de la prolongation avec un double en fin de 7e manche.

Dave Voyer a lancé le match complet pour le CMB, et la défaite a été inscrite à la fiche de Bryan Collazo. Pour Edmundston, Sam Cyr et Frédéric Gosselin ont inscrit deux coups sûrs en quatre présences. Du côté de Trois-Pistoles, Nicolas Thibault a accumulé deux coups sûrs en deux présences, en plus du point victorieux. Samuel Laforest compte trois coups sûrs en cinq présences et deux points produits.

La veille, Edmundston avait remporté la victoire avec un blanchissage 7 à 0 contre les champions en titre. La prochaine partie se déroulera le mercredi 4 septembre à Edmundston dès 21 h.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

14 réactionsCommentaire(s)
  • @ René Lapointe

    Je n'ai jamais dit ou prétendu que mes commentaires étaient " pour " l'éditeur mais plustôt adressés à celui-ci, puisqu'il faut nécessairement son imprimatur, afin qu'il accepte de les diffuser à l'attention de ses lecteurs.

    Il y a là rien de nouveau. Vous avez le droit de penser le contraire...mais moi " itou " !

    Ce n'est pas vous insulter de noter soit une faute de frappe, une distraction ou encore l'ignorance d'une règle.

    Quotidiennement, depuis ma naissance, mes défunts parents se sont toujours fait un devoir de corriger notre façon de nous exprimer tant à l'oral qu'à l'écrit; autrement dit, d'être fiers comme canadiens d'expression française, langue qui, soit dit en passant , n'est pas là deuxième langue officielle du Canada mais l'une d'entre-elles, donc d'égale valeur.

    S'il fallait être érudit pour bien écrire ou parler sa langue, ce que je ne prétends être, notre langue maternelle serait déjà chose du passé.

    Ce n'est pas de cette façon que nos défunts parents nous ont élevés.

    Encore, aujourd'hui, si je " trébuche ", je remercie la personne qui contribue à m'améliorer. Loin de pestiférer, je m'en réjouis.

    Soit dit en passant, vous aurez certainement remarqué vous aussi que depuis la " révolution " entreprise notamment par feu Paul-Gérin Lajoie le " joual " n'a cessé de péricliter au profit d'un Québec qui ne cesse de s'affirmer et d'en être fier à bon droit.

    Pour ce qui concerne votre dernière phrase, j'ai compris qu'il ne semblait avoir que ça sur le Menu, donc que le choix s'avérait plus que limité.
    S'il y avait autre chose, tant mieux.

    Septuagénaire de Québec - 2019-09-04 17:43
  • @Septuagénaire de Québec:
    Vos commentaires ne sont pas pour l'éditeur ils sont pour les lecteurs en général. Oui il y a des fautes dans mes commentaires (répond) (peut-être que c'est parce que je ne suis pas un érudit de Québec
    Et je vous ferais remarquer que pour ''l'invitation à manger chez-moi'', ce n'est pas moi qui ai choisi le ''Menu''.

    René Lapointe - 2019-09-04 15:59
  • @Passepoil,
    Est ce que j'accuse les joueurs et supporteurs d'Edmunston de quoi que ce soit? Non. Je vous invite à relire mon commentaire. Je suis certain que c'est une réaction en rapport à ce qui c'est passé à Miramichi et en aucun cas ne vise les gens d'Edmunston. Si cette partie de baseball avait eu lieu à Rivière-du-Loup ou ailleurs, peut-être que nous aurions assisté à la même chose.

    René Lapointe - 2019-09-04 12:17
  • @ mon " ami " René Lapointe (sic)

    1- Ma signature sous un pseudonyme n'empêche pas l'éditeur de connaître mon identité. Il en est ainsi depuis longtemps dans des publications tels Le Soleil, Le Devoir etc... Ce qui est important en ce domaine c'est le message et non la couleur de sa cravate. J'en veux pour preuve la publication de mes commentaires sur ce site par l'éditeur.

    2- Je prends note que vous m'avez " répond " (sic) mais que l'éditeur aurait bloqué votre commentaire. Rien ne vous empêche de communiquer avec lui pour vous enquérir de la raison ( Conseil gratuit ! )

    3- Votre dernier paragraphe est la démonstration que , disons en terme poli, vous n'avez pas bien saisi la teneur de mon propos.

    4- Pour ce qui concerne votre " invitation à manger chez-vous ", je me dois de décliner poliment votre invitation !

    Septuagénaire de Québec - 2019-09-04 10:04
  • @une sportive respectueuse

    Bonjours Mme la sportive, il y a un paradoxe dans votre message, je sens un soupçon de non-respect envers les joueurs de Trois-Pistoles et vous avez probablement raison ils ont été irrespectueux.
    Alors le problème est dans votre signature, il aurait mieux valu signer juste, Une sportive, il n’est jamais bon de se qualifier soi-même. Les tatillons peuvent vous prendre en défaut.
    Excusez-moi.

    Tatillon - 2019-09-03 23:03
  • @ Septuagénaire de Québec:
    Je vous ai répond mais Info Dimanche a bloqué mon commentaire.

    René Lapointe - 2019-09-03 21:45
  • @Septuagénaire ......de Québec
    Premièrement, quand j'écris un commentaire je respecte la personne à qui je répond en m'identifiant correctement et non en me cachant derrière un pseudo.
    Ce que j'ai écris auparavant hé bien ne vous en déplaise ''je persiste et signe''. Ça commence vraiment à bien faire de toujours s'ouvrir la gueule pour avaler la m....(comme vous dites) et ne jamais se défendre. Si vous, vous aimez avaler ben ouvrez tout grand votre bouche.

    René Lapointe - 2019-09-03 12:24
  • @M.Lapointe:
    En quoi les joueurs et supporteurs de l'équipe d'Edmundston serait responsables des agissements de quelques (5 ou 6?) anglos francophobes de Miramichi? À ce compte, il y doit bien y avoir quelques frenchies racistes à quelque part en Abitibi, alors Edmundston pourrait intimider Trois-Pistoles pour cette raison...... Pas fort....

    Passepoil - 2019-09-03 10:21
  • Témoignage à la Ligue de baseball Puribec, aux citoyens de Trois-Pistoles et à tous les fans de ce magnifique sport, le BASEBALL

    J’aimerais vous raconter deux petits souvenirs reliés au baseball et qui remontent à mon adolescence.

    Été 1998, j’ai 12 ans, je suis en vacances avec ma famille à Amqui et mon équipe de baseball Pee-wee a un match prévu à Trois-Pistoles. Mon père, dévoué pour son fils, laisse ma mère et mon frère au chalet et me conduit jusqu’au stade Paul-Émile Dubé pour rejoindre mes coéquipiers, qui eux, partaient de Cabano. Arrivés sur place, nous apprenons que mon équipe n’a pas fait le trajet et a finalement dû déclarer forfait en raison d’un manque de joueurs. On était tous en vacances quelque part sans doute. Pas de téléphone cellulaire en 1998, donc difficile d’informer tout le monde. Les joueurs de Trois-Pistoles étaient sur le terrain en train de se pratiquer malgré l’absence de mon équipe. Un des entraîneurs nous invite, moi et mon père, à se joindre à eux. Et soudainement, ceux qui étaient mes adversaires avant de quitter mes vacances familiales étaient maintenant ceux avec qui j’étais en train de JOUER, au BASEBALL. Une attention toute simple de la part de cet entraîneur de Trois-Pistoles, mais qui laisse un souvenir grandiose et impérissable dans ma mémoire.

    Été 2001, j’ai 15 ans, Bantam, un autre match contre Trois-Pistoles. Je joue au troisième but, il y a un coureur au deuxième. Le lancer, le joueur est en course et tente de voler le troisième but, mon receveur exécute son relais, un peu hors cible, je dois ajuster ma position pour le recevoir. Le joueur glisse et m’accroche la jambe avec ses crampons. Je ressens aussitôt un léger picotement au bas du corps et en regardant mon tibia gauche, j’aperçois deux grandes plaies ouvertes en train de rougir de sang mes longs bas blancs. Mon entraîneur et mes coéquipiers accourent vers moi, une petite panique s’installe dans le stade et la partie est aussitôt interrompue. Une spectatrice qui était présente dans les estrades se lève et se dirige immédiatement sur le terrain. Merci la vie, elle est infirmière! Cette dame a courageusement et rapidement pris en charge la situation afin de me procurer les premiers soins en attendant l’arrivée des ambulanciers. On m’a informé plus tard que cette femme était la mère du receveur de Trois-Pistoles. Je me souviens que cette information m’avait curieusement touché et me touche encore aujourd’hui. J’ai ensuite reçu une trentaine points de suture par une infirmière stagiaire au CLSC des Basques qui a fait tant bien que mal tout son possible pour ne pas trop me faire souffrir. Mon père, qui n’était pas présent au match, arrive au CLSC un peu inquiet. II constate avec étonnement mes plaies et me demande si un ours est débarqué sur le terrain!

    Je m’appelle Etienne Bossé, j’ai 33 ans et j’ai grandi à Cabano. J’ai adoré jouer au baseball partout au Bas St-Laurent et voici deux souvenirs positifs que je retiens de Trois-Pistoles et de ses gens.

    Le baseball est un sport qui a le pouvoir de créer une ambiance électrisante dans un stade grâce à des joueurs talentueux, d’origines diverses, exécutant des pièces de jeux spectaculaires et disputant un match de haut calibre. Malheureusement, certains partisans peuvent parfois se laisser emporter dans cette ambiance intense et se comporter de façon immature, irrespectueuse, désobligeante, gênante, déplacée, haineuse.

    Chers dirigeants de la ligue de baseball Puribec, entraîneurs, joueurs, arbitres, partisans de Trois-Pistoles et fans de BASEBALL, ne laissons pas quelques individus dépeindre la réputation du sport, de la ville et de ses citoyens. Prenons les initiatives nécessaires afin de contrer ces comportements non souhaitables, laissons les joueurs jouer et apprécions le spectacle sportif qui nous est offert comme des gens civilisés, respectueux, fiers, festifs et compétitifs.

    Etienne Bossé - 2019-09-03 09:18

  • @ " René Lapointe " (sic)

    N. B. Mon court commentaire se veut " gras "

    Si votre voisin sent la " m....... ", est-ce une raison pour vous justifier de lui démontrer que vous pouvez " en faire plus ? " ! ! !

    Septuagénaire de Québec - 2019-09-03 08:35
  • Une erreur s’est glissée, aurait dû plutôt lire lors du 3e match

    JL - 2019-09-03 06:07
  • @Sportive resp...
    Est-ce que ce ne serait pas aussi une réponse ''aux propos racistes'' dont Équipe Québec à été victime au championnat canadien de baseball à Miramichi il y a quelques jours?

    René Lapointe - 2019-09-03 05:46

  • Ça c'est " plate ".

    Même si on est en 2019, faut malheureusement trop souvent la présence de quelques maudits " épais ", " colons " pour " gâter la sauce " et ce pas seulement chez-vous mais ailleurs également !

    Être partisans, c'est normal, c'est même inhérent notamment à ce genre d'activité.

    Mais comme aurait dit ma défunte mère, " c'est pas une raison pour nous faire honte " !

    En conclusion , pour être poli, je rajouterais que même si la société Québécoise et ceux qui la composent a évolué , il y en a encore certains qui ne sont pas encore " montés dans le train " !

    S'il vous plaît, que quelqu'un leur fournisse un miroir au cas où ils n'auraient pas encore compris !

    Septuagénaire de Québec - 2019-09-02 23:41
  • Pas surprise, lors du 4e match à Temiscouata-sur-le-Lac, les joueurs de Trois-Pistoles intimidaient le lanceur importé des Braves. Je n’ose répéter ce que j’ ai entendue. Malheureux que cela existe encore en 2019. C’est vraiment un manque de respect et de savoir vivre.

    Une sportive respectueuse - 2019-09-02 21:54