Publicité
31 août 2019 - 06:57

Deux champions en dynamophilie

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Deux hommes forts de la région, Philippe Blier de Pohénégamook et Charlie Caron de Rivière-du-Loup, ont dominé la compétition dans leur catégorie respective, du 16 au 18 aout, lors de la 2019 CPU Central Powerlifting & Bench Press Championships, un important rendez-vous de dynamophilie organisé au Saguenay. 

Les deux athlètes sont ainsi grimpés sur la plus haute marche du podium chez les juniors; Philippe chez les -105 kg, Charlie chez les -93 kg. Le premier a d’ailleurs été le seul à battre le deuxième au classement cumulatif incluant toutes les catégories de poids (chez les 23 ans et moins). 

Pour les non-initiés, la dynamophilie est un sport de force où les participants ont trois mouvements à effectuer avec la charge la plus lourde possible : le squat, le développé couché (bench press) et le soulevé de terre. Après trois essais pour chaque mouvement, l’athlète qui a le plus important total de poids levés l’emporte.

Chez les -105 kg, Philippe Blier a réussi des levées de 285 kg au squat, 195 kg au développé couché et 290 kg au soulevé de terre pour un impressionnant total de 770 kg. Un très bon résultat qui le laisse néanmoins sur son appétit. 

«J’ai gagné, donc ç’a bien été, mais ça reste en deçà de mes attentes, a-t-il partagé. Je me suis blessé avant la compétition et cela m’a causé des désagréments pour mon squat et mon soulevé de terre [deadlift]. Je peux faire encore mieux, j’en suis convaincu.» 

De son côté, Charlie Caron s’est imposé chez les -93 kg. Il a complété des levées de 282,5 kg au squat (battant du même coup un record provincial), 160 kg au développé couché et 252,5 kg au soulevé de terre pour un total de 695 kg. Des réussites dont il est très fier. «Je suis vraiment content, surtout de mon squat. À chaque compétition, mon but est de m’améliorer et c’est ce que j’ai fait. C’est que du positif pour moi», a-t-il déclaré. 

ENTRAINEMENTS RIGOUREUX 

Même s’ils sont tous les deux plutôt jeunes dans la discipline, Philippe Blier pratique la dynamophilie depuis 2 ans, alors que Charlie a débuté il y a environ 1 an et demi, les deux hommes font leur place. Leurs performances sont le résultat de plusieurs heures passées à la salle d’entrainement chaque semaine. Ils ont également un mode de vie très structuré, notamment sur le plan alimentaire. 

«C’est un choix. J’ai 22 ans et pendant que j’ai un cercle social qui m’incite à m’amuser, des fois, je dois me fermer. Je viens de gagner et ça n’a pas de prix. Il n’y a pas un party qui va me faire sentir bien comme ça», a illustré Charlie. 

Chose certaine, d’un côté comme de l’autre, les deux athlètes sont à la recherche de la performance et du dépassement de soi. C’est pourquoi ils attendent avec impatience la tenue des championnats provinciaux de novembre où ils tenteront d’améliorer leurs performances. 

Philippe, par exemple, souhaite battre ses propres records provinciaux au squat (chez les juniors -105kg et open -105kg) et au total des levées (junior -105kg). Il compte également récupérer le record de total chez les open -105kg.

 

Publicité

Commentez cet article