Publicité
8 août 2019 - 06:02

CrossFit Games : Laverrière croit pouvoir être le meilleur

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Michaël Laverrière peut dire «mission accomplie». L’athlète de Rivière-du-Loup a complété les prestigieux CrossFit Games, présentés à Madison aux États-Unis, au 5e rang mondial. Un résultat exceptionnel, même s’il croit être capable de faire encore mieux. 

Le propriétaire chez CrossFit RDL, qui compétitionnait dans le plateau très relevé des 35-39 ans, a notamment récolté trois 2e positions, une 3e position et une 4e position au terme des huit épreuves à l’horaire. Il a seulement été devancé au cumulatif par deux Américains, un Islandais et un Français. 

«Peu importe ce qui s’est passé, je peux dire que c’est mission accomplie. Quand tu es la 5e personne la plus en forme dans ce que tu fais, c’est quand même très bon […] En général, je suis très content», a-t-il partagé, lundi, très humblement. 

L’athlète de 37 ans a terminé la compétition comme il l’avait entamé : avec de bons résultats. À la première épreuve, il a pris le 2e rang. Il a plus tard complété les «Games» avec trois places parmi le top 3. Bref, il a surtout été privé de précieux points lors des épreuves disputées à mi-parcours et il ne les a pas oubliées. 

«Il y a trois épreuves où j’ai eu des contre-performances et je suis resté surpris, puisque ce sont des choses dans lesquelles je suis normalement très bon comme la course. J’arrivais avec l’impression que je pouvais bien faire, mais je n’avais pas d’énergie et je sentais que je ne récupérais pas bien», a-t-il confié. «Même les épreuves dans lesquelles j’ai bien performé, j’ai encore le sentiment que j’aurais pu faire mieux.»

Pas de doute, Michaël Laverrière fait partie de ces athlètes perfectionnistes et compétitifs qui souhaitent sans cesse se dépasser. «On regarde toujours les choses qui ont bien été et les choses qui auraient pu être faites autrement», ajoute-t-il. «Parfois, comme athlète, tu sais ce que tu es capable de faire et même si le résultat peut paraitre extraordinaire de l’extérieur, bien tu sais que tu aurais pu en faire davantage. Je suis très satisfait de ma performance en général, mais c’est quand même ce que j’ai vécu cette fin de semaine.»

Malgré tout, Laverrière est capable de remettre les choses en perspective. L’année dernière, à sa première participation aux CrossFit Games, l’athlète louperivois avait pris le 15e rang d’un groupe de 20 compétiteurs. Cette année, sa performance et son résultat final (5e position sur les 10 athlètes les plus en forme au monde dans sa catégorie d’âge) illustrent une superbe progression. L’expérience acquise en 2018 a aussi visiblement porté fruit. 

«S’il y a une chose que la compétition m’a prouvée, c’est que je suis certain à 100 % que je peux être le numéro 1. Le calibre était très fort, mais j’ai battu les meilleurs au monde dans quelques épreuves. Pour moi, c’est une belle tape dans le dos et c’est très positif pour les années à venir.»

Revenu à la maison, Michaël Laverrière souhaite se donner au moins une semaine pour se reposer et profiter de l’été. Mais la vérité, c’est qu’il a déjà hâte d’être de retour à l’entrainement. Après tout, la première phase de qualifications pour les CrossFit Games recommence un peu plus tard cet automne. Nul doute, il sera prêt.

 

Publicité

Commentez cet article