Publicité
6 mai 2019 - 11:03

Un 2e séjour à Rivière-du-Loup pour la Coupe Vanier

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le joueur de football louperivois, Gabriel Ouellet, vainqueur d’une deuxième Coupe Vanier avec le Rouge et Or de l’Université Laval en novembre dernier, était de passage à Rivière-du-Loup ce samedi. 

L’athlète de 25 ans a participé à une pratique des futurs Guerriers benjamins de l’École secondaire de Rivière-du-Loup, entre 13 h 30 et 16 h 30, au Stade Premier Tech. Il était d’ailleurs bien accompagné, puisqu’il avait le fameux trophée remis à la meilleure formation du football universitaire canadienne, à ses côtés. 

Notons que c’est la deuxième fois que Ouellet présente la prestigieuse coupe aux membres du programme qui l’a développé comme joueur de football. Le demi-défensif avait eu l’occasion de l’apporter en mai 2017, à la suite d’une première conquête avec le Rouge et Or. Chaque fois, son discours a été le même : il faut croire en ses rêves, croire que tout est possible.  

«Revenir et donner un peu d’espoir aux jeunes, leur montrer qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent avec un peu de discipline et de volonté, ça me rend très heureux», a-t-il partagé. 

«L'EXEMPLE PARFAIT»

Nul doute que la présence du talentueux joueur défensif a motivé les troupes, samedi, lors de ce petit camp printanier. Le responsable du programme de football et entraineur-chef des Guerriers benjamins, Denis Bossé, était ravi de sa présence. 

«C’est certain qu’on est fier de ce qu’il a accompli. Remporter la Coupe Vanier à deux reprises, c’est quelque d’exceptionnel […] Gabriel, je considère que c’est l’exemple parfait d’un modèle pour nos jeunes.  C’est un gars qui était super travaillant. Il était toujours prêt à jouer; pas pour le match prochain, mais la minute prochaine. C’est un gagnant, un gars d’équipe et quand on avait besoin d’un joueur d’impact, il était là», a partagé le coach, soulignant aussi l’importance qu’il accordait à ses études.

OBJECTIF LCF

Gabriel Ouellet, qui a été le premier joueur issu du programme des Guerriers a signé un contrat professionnel en décembre, ne cache pas que son prochain objectif est de se tailler une place sur l’équipe des Tiger-Cats d’Hamilton dans la Ligue canadienne de football (LCF). Le camp des recrues et le camp principal de l’équipe auront lieu au cours des prochains jours.

«Je me suis entrainé très fort cet hiver pour ça, j’ai travaillé d’autres qualités et j’ai complété mon bagage athlétique. Je m’attends à avoir un rôle un peu différent dans la LCF et peut-être jouer sur les unités spéciales, alors il me fallait un peu plus de force et de gabarit. J’ai travaillé fort et je me sens prêt», a-t-il mentionné. 

Évidemment, rien n’est acquis, mais c’est sans attente qu’il se présentera sur place. Il compte surtout en profiter. «Je ne me mets pas de poids sur les épaules. Je vais là avec ce que je suis capable de faire. Je veux me faire plaisir, jouer au football comme j’en suis capable. Je vais donner le maximum et j’espère que les étoiles seront alignées pour moi.»

Notons que les Tiger-Cats d’Hamilton n’ont pas recruté de joueur évoluant à la position de demi-défensif lors du dernier repêchage. Une situation qui pourrait ouvrir la porte au Louperivois.

 

Publicité

Commentez cet article