Publicité
29 avril 2019 - 13:19

Championnats canadiens de boxe

L’argent pour Alycia Michaud, le bronze pour Mélina Laplante

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’école de boxe olympique de Rivière-du-Loup (EBO RDL) a été fièrement représentée lors des derniers Championnats canadiens de boxe tenus à Victoria en Colombie-Britannique. Ses deux athlètes, Alycia Michaud et Mélina Laplante, sont revenues avec une médaille au coup, soit l’argent et le bronze. 

La Louperivoise Alycia Michaud, membre du programme Sport-études du Collège Notre-Dame, a atteint la finale de la catégorie juvénile 54 kg en vainquant Florence Ridrigue de l’Ontario au compte de 3-0 en demi-finale. Lors du combat ultime, présenté vendredi soir, elle a cependant subi la défaite (0-3) aux mains de Kerowna Hamilton de l’Alberta. 

De son côté, malgré de beaux efforts, Mélina Laplante (également de Rivière-du-Lou) a subi un revers lors de son combat demi-finale en affrontant Caroline Letellier du Québec chez les juvéniles 63 kg. Le duel s’est conclu par une décision partagée des trois juges 1-2. 

Nul doute, les jeunes athlètes ont ravi leur entraineur Mathieu Lavoie-Dion par leurs performances inspirées. «Le calibre de la compétition était vraiment élevé, la boxe étant  en excellente santé au Canada. Malgré cela, nos filles sont passées très près de la médaille d'or. Étant au tout début de leur carrière, c'est un exploit et un accomplissement d'avoir rivalisé avec l'élite avec aussi peu d'expérience. Elles auront eu un tournoi d'apprentissage qui leur donnera beaucoup de maturité pour la suite de leur carrière», a-t-il partagé. 

Selon Lavoie-Dion, Alycia et Mélina représentent toutes les deux une relève en or pour la boxe féminine louperivoise. Elles sont d’ailleurs déterminées à retourner au rendez-vous national afin de faire encore mieux en 2020. «Elles parlent déjà de leur préparation en vue des Canadiens de l'an prochain. Elles seront toutes les deux dans la catégorie junior et elles se battront donc pour une place dans l'équipe nationale.»

D’ici là, les deux athlètes poursuivent leur développement. Côté combat, Mélina pourrait peut-être avoir sa revanche contre la boxeuse qu’elle a affrontée dès le mois de mai lors d’un gala organisé à Matane. Au calendrier, il y a aussi la préparation  pour les fameux Gants dorés organisés l’automne prochain. Voilà deux athlètes qui seront à suivre de près au cours des prochaines années. 

 

Publicité

Commentez cet article