Publicité
29 avril 2019 - 11:00

En 2020, on parlera de la Classique Walter Rossignol

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

C’est au terme de la 32e édition du tournoi de quilles Coupe Coors Light du Salon 600 de Rivière-du-Loup que les propriétaires, François Rossignol et Jonathan Dubé, ont annoncé qu’à compter de 2020 l’évènement portera l’appellation Classique Walter Rossignol pour rendre hommage à son fondateur.

C’est en 1986 que Walter Rossignol a ouvert le Salon 600, en référence à l’adresse du bâtiment situé sur la rue Lafontaine et qui abritait les allées de quilles, des grosses et des petites au début. L’année suivante il y tenait la première édition du tournoi. L’année 1972 fut celle du déménagement dans le nouvel édifice du boulevard Cartier. «Merci beaucoup», a lancé Walter Rossignol, très ému, sous une tonne d’applaudissements.

À nouveau pour la 32e édition, 72 équipes ont participé au tournoi de la Coupe Coors Light. Elles provenaient du Québec, du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et des Etats-Unis. Les grands champions de la classe A formaient l’équipe Remax JS de Québec : Jean-Sébastien Lessard, David Simard, Jonathan Roy et Pascal Destraze.

Parmi les 288 joueurs, certains quilleurs de la région ont participé à la finale dans la classe A le dimanche après-midi. C’est le cas de Pierre-David Levasseur de Rivière-du-Loup et Cédric Ruest-Lajoie de Témiscouata-sur-le-Lac, deux membres de l’équipe Les Flying Burritos de Saint-Étienne-des-Grès en compagnie de Jeff Brassard de Drummondville et Maxime Dupras de Saint-Jérôme, qui ont pris la cinquième position. Tout juste derrière au sixième rang de la classe A, on retrouvait l’équipe VIS Technical Sportwear de Témiscouata-sur-le-Lac composée de Emmanuel Bérubé de Rivière-du-Loup, Alexandre Fortin, Simon Hallé et Dave Guillemette. Jocelyn L’Italien de Rivière-du-Loup a participé à la finale dans la classe C.

Un tournoi individuel agrémentait aussi l’évènement. Mathis Blanchet, un jeune quilleur de 14 ans de Rimouski, fut le meilleur suivi par Maxime Dufour Lavoie de Charlevoix et François Rossignol, le copropriétaire du Salon 600, au troisième échelon.

Notez que les photos des principaux gagnants sont publiées dans la page du Salon 600 dans l’édition du 1er mai d’Info Dimanche.

Publicité

Commentez cet article