Publicité
10 avril 2019 - 06:02

Des Loupiots au Championnat québécois ouvert en patinage de vitesse

En fin de semaine dernière se déroulait le Championnat québécois ouvert en patinage de vitesse. La compétition se déroulait sur la glace internationale du Pavillon de la jeunesse à Québec. Cette compétition regroupait 148 patineurs du Québec pour une dernière fois cette année, dont quatre patineurs de Rivière-du-Loup.

Il y avait Édouard Dionne dans le groupe 1, Vincent Viel dans le groupe 2, Étienne Pelletier dans le groupe 3 et Jacob Plourde dans le groupe 5. L’enjeu de cette compétition était d’améliorer ses temps pour le classement de l’an prochain.

Au 1500m, Édouard termina au 6e rang, Vincent au 8e rang, Étienne au 12e rang et Jacob au 9e rang de leur groupe respectif. Au 500m, Édouard termina au 14e rang, Vincent au 6e rang, Étienne au 14e rang et Jacob au 14e rang.

Et finalement au 1000m, Édouard termina au 5 rang, Vincent au 7e rang, Étienne au 15e rang et Jacob au 8e rang. Au cumulatif de la compétition, Édouard Dionne a pris le 8e rang du groupe 1, Vincent Viel termina au 8e rang du groupe 2, Étienne Pelletier a pris le 12e rang du groupe 3 et Jacob Plourde termina au 10e rang du groupe 5. Il s’agissait de la dernière compétition de l’année 2018-2019.

RETRAITE D’ÉRIC BERNIER

Cette compétition marquait la fin d’une belle aventure pour l’entraineur Éric Bernier qui a décidé de quitter pour une retraite bien méritée.

«Puisque cette dernière compétition de l’année marque le début de ma retraite, j’en profite pour remercier tous les patineurs et patineuses, les parents, les entraîneurs et assistants, les membres du C.A. ainsi que toutes les personnes que j’ai côtoyées au courant de ces 15 années dans le monde merveilleux du patinage de vitesse. Ce fut 15 années fortes en émotions qui sont passées comme un coup de vent. En terminant, je voudrais également remercier ma famille qui a toujours été présente et m’a soutenu malgré mes absences. Sans vous, cette aventure n’aurait pas été possible. Merci Dominic, Léanne et Guylaine», a-t-il partagé. 

 

Publicité

Commentez cet article