Publicité
8 mars 2019 - 23:59 | Mis à jour : 9 mars 2019 - 00:13

Séries : le Cool FM arrache la première victoire

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les 3L de Rivière-du-Loup ont vu leur manque d’opportunisme, notamment en avantage numérique, leur couter la première manche de la série les opposant au Cool FM de Saint-Georges. Les Louperivois se sont inclinés 2 à 1 en prolongation, ce vendredi 8 mars, devant près de 1600 spectateurs réunis au Centre Premier Tech. 

«C’est décevant, parce qu’on a bien joué, mais le hockey est un jeu d’erreurs et c’est ce qui est arrivé sur leurs deux buts. On a joué un match qu’on aurait dû remporter […] Mais c’est sûr que quand ton powerplay ne marque aucun but, tu perds par un en prolongation», a mentionné l’entraineur-chef Simon Turcot après la rencontre.

L’incapacité des 3L à trouver le fond du filet lors d’une série de supériorités numériques, dont un 5 contre 3 au dernier engagement, a été l’un des points marquants de ce match. Notons tout de même que les locaux ont frappé à la porte à quelques reprises, alors que la marque était 1 à 1. La reprise vidéo (iPad) a entre autres été nécessaire après un lancer de Kévin Veilleux. Le grand numéro 44 a aussi frappé le poteau par la suite. 

«Les chances étaient là, mais nous n’avons pas marqué, c’est tout […] Je pense qu’on devrait mettre plus de rondelles au filet [sur l’avantage numérique]. Il faut travailler et ne pas penser que ce sera facile. Avec un peu plus de hargne dans notre jeu, je pense que ça va bien aller», a analysé Maxime Villemaire.

«PAS DE PANIQUE»

Chose certaine, les 3L n’ont pas pesé sur le bouton panique et l’équipe a déjà en tête le match de dimanche sur la route (à 14 h). Les joueurs sont confiants de pouvoir rebondir. 

«On savait que ça n’allait pas être une série gagnée en 4 matchs. Le Cool FM a été un peu notre bête noire cette année. On aurait aimé remporter cette partie, mais on oublie et on recommence. C’est ça les séries», a ajouté Villemaire. «On a tous confiance en nos moyens et c’est à nous de rebondir.»

Même discours de la part du vétéran défenseur Simon Danis-Pépin : «Il n’y a pas de panique. On a bien joué ce soir et on a beaucoup de tirs au filet. Il faut retenir les bonnes choses et sortir forts dimanche. C’est long des séries éliminatoires et il reste beaucoup de hockey à jouer.»

Au final, seul Jonathan Bellemare, au milieu du 1er engagement, a marqué pour les 3L. Dans la défaite, les locaux ont effectué 41 lancers contre 24 pour les visiteurs. Notons aussi que les Loupervois n’ont pas écopé d’une seule pénalité durant la partie. 

 

Publicité

Commentez cet article