Publicité
9 février 2019 - 00:13

Hommage à Claude Landry : les 3L s’amusent aux dépens des Éperviers

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Par la performance des joueurs sur la patinoire, et la cérémonie qui a précédé la partie, l’organisation des 3L de Rivière-du-Loup a rendu un vibrant hommage au bâtisseur et membre fondateur de l’équipe, Claude Landry, ce vendredi 8 février au Centre Premier Tech.

Affrontant leurs éternels rivaux de Sorel-Tracy pour une deuxième soirée consécutive, les 3L ont tout simplement été impitoyables. Ils ont ainsi facilement remporté ce match par la marque de 6 à 0. 

Si la première période a été sans histoire, si ce n’est ce but de Marc-André Tourigny volé par la sirène en fin d’engagement, les 40 minutes suivantes ont été bien différentes. Au 2e vingt, la troupe de l’entraineur-chef Simon Turcot s’est mise en marche et a marqué 5 buts coup sur coup. La 6e réussite est ensuite arrivée rapidement au dernier tiers. 

«Nous n’avons pas connu une mauvaise première période, mais nous n’avons pas joué selon notre identité. On ne s’est pas endormi, on a fait les petites choses et le match a finalement viré de bord par la suite», a analysé le pilote après la rencontre.   

Janick Asselin, avec 1 but et 3 passes, a dirigé l’offensive louperivoise. Maxime Villemaire, Louick Marcotte, Michaël Rhéaume, Dominic Beauchemin et Jonathan Bellemare ont aussi tous trouvé le fond du filet du gardien Karel Saint-Laurent. De son côté, après avoir bloqué une trentaine de lancers la veille, Guillaume Decelles a de nouveau été étincelant, vendredi, en récoltant un jeu blanc. Le cerbère connaît d’ailleurs d’excellents moments ces dernières semaines.  

«ON REGARDE EN AVANT»

Notons que les Éperviers ont été pénalisés par leur indiscipline au cours de ce match, eux qui ont écopé de huit pénalités mineures. Maxime Villemaire a notamment marqué le 5e but des siens après que le gardien adverse ait pris 2 minutes de pénalité pour avoir retardé la partie. 

«On avait un plan de match et l’a suivi de A à X, disons. Ç’a bien été. Ils ont fait ce qu’ils avaient à faire. De notre côté, on s’occupe des détails et on remporte notre match de hockey», a ajouté l’entraineur Turcot. «On a une belle équipe. On est complet et chacun accepte son rôle, alors on connaît du succès.»

L’organisation n’a jamais caché que les deux matchs contre Sorel-Tracy étaient importants. Maintenant qu’ils sont gagnés, ils partent à la poursuite de l’Assurancia de Thetford Mines en vue des séries. L’équipe se sent d’attaque. 

«C’est mission accomplie pour nous cette fin de semaine. Le prochain match est contre l’Assurancia et il faudra les battre éventuellement si on veut gagner la Coupe. On se prépare, mais nous avons confiance en nos moyens. On regarde en avant, on est vraiment prêts à faire ce qu’il faut pour gagner», a fait savoir Maxime Villemaire. 

HOMMAGE

En début de soirée, l’hommage rendu à Claude Landry a donné le ton à une soirée bien spéciale. Accompagné de membres de sa famille et de plusieurs personnes qui ont marqué l’histoire des 3L, dont les anciens joueurs Marc Roy, Mario Rouillard, Pierre Francoeur et Michel Paradis, ainsi que Yves Hamelin (fils de Réjean) et Dany Lalonde (fils de Claude), M. Landry s’est avancé au centre de la patinoire sous les applaudissements chaleureux des 1300 spectateurs. 

Rappelons que  l’aventure des 3L a débuté à l’été de 1975 lorsque Réjean «Le Père» Hamelin et trois hommes d’affaires, feu Claude Lalonde, feu J. Henri Lévesque et Claude Landry, ont obtenu une franchise au sein de la Ligue républicaine de hockey. La formation sera d’ailleurs couronnée championne à deux reprises au cours de ses 3 premières années d’existence. 

Pendant ce temps, au centre-ville de Rivière-du-Loup, la Brasserie Piloup de Claude Landry devient le quartier général des amateurs des 3L. Rapidement, le petit déjeuner du samedi avec les joueurs et les dirigeants de l’équipe prend la forme d’une tradition. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Une équipe de classe les 3L. Honoré le dernier membre de ce groupe vivant est un geste très honorable. Monsieur Landry a une époque était un membre important de la ville de RDL. Avec la brasserie pilou repère des anciens 3L,oui c'etait le bon temps. Merci monsieur Landry pour tout ce que vous avez accomplit et merci au 3L de prendre le temps de souligner l'histoire de son club.

    Marin Lebel - 2019-02-10 09:37
  • Wow Claude Landry at la Brasseri Pilou que de beau souvenir at les 3L . Bel homage je demeure maintenant en Colombi Britanique autrement j aurais fait parti de la celebration, Bravo desoler pour Mon Francais.Denise

    Denise Martin - 2019-02-09 12:48
  • Bravo pour cet hommage bien mérité et bonne santé à cet homme sympathique et charismatique.

    VM - 2019-02-09 11:55
  • Cet hommage fait à Claude Est plus que mérité.
    Les 3 l sont un emblême de Rivière du Loup.
    Ce sont les Lalonde levesque Et landry qui ont tout le mérite des premiers efforts. Mille bravo!!!

    Robert - 2019-02-09 03:00