Publicité
17 janvier 2019 - 12:30 | Mis à jour : 14:37

La fièvre du karting s'emparera de Rivière-du-Loup en juillet 2019

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Rivière-du-Loup vibrera aux sons des moteurs de karting du 25 au 28 juillet 2019, alors que  la ville sera l'hôte d'un évènement de la Coupe Superkarting de villes. Pour l'occasion, près de 150 pilotes du Québec, de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick et même des États-Unis s'aligneront sur la ligne de départ. 

La compétition, qui a le potentiel de devenir un incontournable en sol louperivois, sera donc un rendez-vous important l'été prochain. C'est aussi la concrétisation d'un rêve pour l'un des promoteurs, Roland Voyer.

«J'ai fait partie du monde du karting pendant une trentaine d'années. À toutes les fois que je partais faire une course, je me disais que ce serait le fun d'avoir un évènement à Rivière-du-Loup. Maintenant que je suis retraité, je veux redonner à mon sport et je veux l'aider à croitre et à grandir. Puis, je pense qu'avoir la chance de le faire chez moi et de présenter ma région aux amateurs de ce sport, ça allait de soi», a expliqué l'ancien pilote. 

Les courses seront présentées au coeur de Rivière-du-Loup, en milieu urbain. Un grand périmètre incluant l'École secondaire de Rivière-du-Loup, le Cégep de Rivière-du-Loup et le Centre Premier Tech a été ciblé. 

«Ça doit faire 30 ans que je mijote l'idée dans ma tête, alors le circuit est trouvé depuis longtemps», a mentionné M. Royer avec le sourire. «C'est vraiment l'endroit idéal. Quand les représentants sont venus, ils ont été impressionnés. Il y a une grande accessibilité pour les amateurs et pour les pilotes eux-mêmes. Il y a aussi beaucoup d'espace, puisque ça fait beaucoup de monde avec les garages et les camions.»

Chose certaine, les amateurs découvriront certainement de beaux talents en juillet prochain. Le calibre de la Coupe Superkarting de ville saura en surprendre plus d'un. «Ce sera une chance unique pour les gens de la région de venir découvrir le sport, mais aussi d'assister des courses de très gros calibre. Les circuits urbains sont souvent serrés et il faut travailler fort pour effectuer un dépassement, alors ça va donner un très bon spectacle», a déclaré le président d'honneur, Simon Dion-Viens, lui-même coureur dans la série NASCAR Pinty’s.

À l'issu des compétitions, plusieurs bourses, trophées et cadeaux seront remis aux participants. «Le Volant Nissan» permettra entre autres à un pilote de participer sans frais au prestigieux Grand Prix de Trois-Rivières.  

FAMILIAL ET ÉCORESPONSABLE

Au delà des courses et de la compétition, l'évènement se veut rassembleur et familial. Grâce à un accès tout à fait gratuit, les Louperivois de tous les âges pourront visiter les puits, parler aux pilotes et voir les bolides de près. Les amateurs pourront même prendre eux-même le volant et tester la discipline dans une piste spécialement aménagée. «Le but est vraiment de démocratiser le sport et de permettre à la relève de se dévoiler», a-t-on souligné.

Mentionnons également que cette organisation de la Coupe super karting de villes de Rivière-du-Loup sera écoresponsable avec l'aménagement de zones de récupérations de déchets recyclables et de pneus. Il y aura également plantation d'arbres pour compenser les émanations de carbone. 

ATTRAIT TOURISTIQUE

Sur le plan touristique, il ne fait aucun doute que cet évènement est un beau cadeau. Les organisateurs prévoient accueillir près de 10 000 visiteurs pendant la fin de semaine de compétition. Ils estiment aussi les retombées économiques à près de 2 M$. 

«C'est d'abord vraiment intéressant de voir que des ambassadeurs locaux s'impliquent et organisent des évènements comme celui-ci. Pour nous, c'est évidemment un évènement majeur, puisque nous allons rejoindre un tout nouveau marché. Nous allons faire venir des gens qui vont découvrir Rivière-du-Loup et qui vont peut-être décider de revenir aussi par la suite», a partagé la directrice générale de Tourisme Rivière-du-Loup, Monique Dionne, mentionnant que la promotion sera faite à la grandeur du Québec et au Nouveau-Brunswick.  

En point de presse, Roland Voyer n'a d'ailleurs pas manqué de saluer la collaboration des acteurs du milieu dans la réalisation de ce projet. Après tout, une compétition automobile de cet envergure est plutôt non-conventionnel dans tout l'Est-du-Québec. 

«J'ai été renversé, vraiment surpris, par la réception que j'ai par la Ville de Rivière-du-Loup, par Tourisme Rivière-du-Loup, par la Commission scolaire de Rivière-du-Loup et le Cégep. Toutes les personnes étaient toujours en mode solutions. Nous avons eu beaucoup beaucoup d'aide et ils faisaient preuve d'une grande ouverture.»

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Je salue votre idée haut la main je serai présent pour vous encourager bravo encore une fois aux organisateurs.

    Simon Fournier - 2019-01-17 17:59