Publicité
6 janvier 2019 - 06:59

Une année charnière pour Charlie Bilodeau

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Dans plusieurs années, le patineur artistique Charlie Bilodeau reviendra sur les moments forts de sa carrière sportive et 2018 sera là, sans aucun doute. Les derniers mois lui ont non seulement permis de réaliser le rêve de tout athlète, mais ils lui auront aussi permis, il y compte bien, de passer «à une autre étape». 

«C’est pas mal une année charnière avec l’aboutissement d’un objectif [une participation aux Jeux olympiques] que je m’étais fixé depuis les 10 dernières années», partage-t-il, sans détour. «C’est une année aussi où je me suis senti accompli en tant qu’athlète. J’ai l’impression que j’ai quelque chose de solide avec les Olympiques qui va être là pour rester et que personne ne pourra m’enlever, peu importe ce qui arrivera dans le futur.»

En février, rappelons-le, Bilodeau et sa partenaire de l’époque, Julianne Séguin, ont obtenu une 9e position à PyeongChang, en Corée du Sud. Un résultat formidable. Bilodeau est devenu du même coup le premier athlète de Trois-Pistoles à participer à cet évènement de grande envergure qui rassemble les meilleurs athlètes au monde.

«J’ai senti après les Jeux, lors des Championnats du monde en Italie, que je patinais avec une légèreté supplémentaire. Le fait d’avoir atteint ce grand objectif a fait en sorte que j’étais capable d’apprécier encore plus chaque moment passé sur la glace.»

NOUVELLE ÉTAPE 

C’est toutefois à l’extérieur du circuit de compétitions, une première depuis au moins une décennie, que Bilodeau a terminé l’année, puisque 2018 aura aussi été celle des grandes décisions pour la suite de sa carrière. Sa séparation professionnelle avec Julianne Séguin a pris un peu tout le monde de court, y compris Julianne, mais Charlie est toujours convaincu que c’était la chose à faire. 

«L’idée de me rendre un jour aux Jeux olympiques a germé il y a 10 ans au Bas-Saint-Laurent. Il a fallu que je mise quitte ou double, que je déménage dans une nouvelle ville. J’avais tout à bâtir pour atteindre mon but et c’est un peu la même situation dans laquelle je me retrouve présentement en changeant de partenaire. C’est le début d’un nouveau cycle olympique, mais aussi d’une nouvelle ère en termes d’objectifs. C’est une nouvelle étape», souligne l’athlète de Trois-Pistoles.

À ce sujet, le processus de recherche d’une nouvelle partenaire progresse. «Il y a des choses qui vont s’en venir d’assez intéressant pour 2019. J’ai mon retour à la compétition dans la mire et je vais tout faire pour que ça se déroule comme je le souhaite avec une nouvelle partenaire au courant de l’hiver, je l’espère.»

Charlie Bilodeau ne cache pas qu’il a été attentif aux résultats des derniers grands prix de patinage artistique. Il est impatient de revenir parmi le groupe de compétiteurs et d’y briller jusqu’à l’atteinte de ses nouveaux objectifs. 

 

Publicité

Commentez cet article