Publicité
27 novembre 2018 - 11:08

Fin de carrière parfaite pour Gabriel Ouellet

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Une victoire revanche, à la maison, à sa dernière année avec le Rouge et Or… tous les éléments ont été réunis pour que Gabriel Ouellet puisse conclure sa carrière universitaire sur une note parfaite, samedi. Le demi-défensif de Rivière-du-Loup a mis la main sur une deuxième Coupe Vanier avec l’Université Laval. 

Devant amis et membres de sa famille, Ouellet a participé à une victoire historique pour le célèbre programme de football universitaire. Le Rouge et Or a remporté les grands honneurs au Canada pour une 10e fois grâce à un gain de 34-20 contre les Mustangs de Western, cette même équipe qui avait eu le dessus sur les représentants du Québec l’an dernier. 

«Ça faisait un an qu’on y pensait et qu’on souhaitait avoir la chance de les affronter de nouveau. Nous avons frappé fort dès le départ, un peu comme ils l’avaient fait eux-mêmes l’année dernière […] Remporter la victoire à la maison, c’était simplement parfait», a partagé l’ancien joueur des Guerriers de l’École secondaire de Rivière-du-Loup. 

À sa dernière entrée sur le terrain en carrière, Gabriel n’a pas caché avoir eu une pensée pour tout le chemin parcouru depuis cinq ans. «C’est à ce moment-là que ça m’a frappé le plus, au début de la partie. Le Rouge et Or, ç’a été plein de belles expériences et des souvenirs incroyables. Je n’aurai sans doute jamais l’occasion de revivre quelque chose comme cela avec 80 autres gars dans ma vie.»

Pour la suite, l’athlète de 24 ans aimerait toujours obtenir un essai avec une équipe professionnelle et ainsi avoir une chance de poursuivre sa carrière au niveau supérieur. Si ça ne fonctionne pas, le principal intéressé ne rejette pas l’idée de rester impliqué dans son sport en devenant, un jour, entraineur. 

 

Publicité

Commentez cet article