Publicité
9 septembre 2018 - 13:04

Albatros : une histoire de famille pour Eudore Aucoin 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Décidément, une belle histoire lie la famille Aucoin à l’organisation des Albatros du Collège Notre-Dame. Après avoir vu ses fils Alex et Yan porter fièrement l’uniforme des oiseaux par le passé, voilà qu’Eudore Aucoin peut lui-même profiter d’une expérience au niveau AAA à titre d’entraineur-chef. Emballé, il se dit prêt à relever le défi. 

En réalité, M. Aucoin en est à son 2e passage avec les Albatros à Rivière-du-Loup, lui qui avait été amené par Christian Caron en 2016-2017 comme entraineur-adjoint. Après avoir passé la saison derrière avec le Midget Espoir, le voilà de retour, cette fois à la barre de l’équipe du Collège Notre-Dame. 

«C’est un rôle dans lequel je suis confortable. Ça fait plusieurs années que je grimpe les échelons et il faut dire que je suis très bien entouré. Guillaume [Vallée], comme adjoint, a beaucoup d’expérience et nous avons travaillé ensemble dans le passé», souligne-t-il en rappelant que le duo a remporté la Coupe Dodge avec le calibre Bantam AA en 2015. 

Passionné, Eudore Aucoin œuvre dans le milieu du hockey depuis plus de 17 ans au Bas-Saint-Laurent. Sa conjointe et lui ont quitté les Îles-de-la-Madeleine afin de suivre leur ainé, Alex, au hockey mineur afin qu’il puisse évoluer à Mont-Joli. Ce dernier a progressé, puis il a joué dans le AAA entre 2005 et 2008. Il a ensuite été repêché par les Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ. 

Alex a aussi tracé la voie à son jeune frère Yan qui a enfilé le chandail des Albatros en 2014-2015 avant de joindre les rangs du Drakkar de Baie-Comeau. Il est encore aujourd’hui l’un des piliers de cette équipe de la Côte-Nord.

Dans le bureau des entraineurs des Albatros sont accrochés au mur les photos officielles des alignements au fil des ans. À quelque part parmi celles-ci, ses fils sont là et il n’en est pas peu fier. «C’est spécial et c’est le fun», convient-t-il en riant. «C’est une histoire de famille à quelque part.» 

GANT DE VELOURS

Selon ses dires, M. Aucoin dirige son équipe à l’image de l’expression « Une main de fer dans le gant de velours». Une philosophie que la majorité de ses joueurs connaissent bien, ayant pour la plupart côtoyé l’homme de hockey dans les rangs antérieurs. 

«C’est intéressant, puisque je les connais comme joueurs, comme personne, mais eux aussi, ils me connaissent dans mes termes et dans ma façon de me comporter. Dans les pratiques, ils reconnaissent des choses », explique-t-il. 

Eudore Aucoin prend sa position d’entraineur-chef à cœur. Après tout, c’est un rôle qui vient avec plusieurs responsabilités : celle de participer au développement de jeunes joueurs de hockey, mais aussi de jeunes adultes. 

«La semaine dernière, on leur a remis une feuille et on voulait qu’ils identifient des valeurs qui les représentent (…) Il y a la glace, mais il y a aussi l’extérieur. Il y a une façon de se comporter aux deux endroits, dans la chambre. On se doit d’avoir une bonne attitude en tout temps», ajoute-t-il. 

Nul doute que les Albatros seront prêts à affronter, tout au long de la saison, les défis qui se présenteront à eux. 

 

Publicité

Commentez cet article