Publicité
19 juillet 2018 - 10:07 | Mis à jour : 13:38

Le CMB blanchi par le CIEL-FM à Trois-Pistoles

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le retour au monticule du Pistolois Marc-Antoine Bérubé pour le CMB de Trois-Pistoles était attendu par 275 amateurs, mercredi soir, au Stade Paul-Émile-Dubé. Mais s’il a montré son aptitude à lancer des prises, et des balles diront certains, c’est l’adversaire Philippe-Antoine Gagnon et sa défensive du CIEL-FM de Rivière-du-Loup qui ont eu le dernier mot. 

Les visiteurs ont remporté ce duel attendu au compte de 2 à 0. Le CIEL-FM a construit les seuls points du match en 3e manche lorsque Franco Dumont a profité d’un but sur balles pour voler les 2e et 3e buts. Yannick Michaud a suivi lui aussi avec un but sur balles. 

Puis, Raphaël Bérubé a cogné une offrande de Marc-Antoine Bérubé au champ gauche, assez loin pour permettre à Dumont de croiser le marbre et inscrire le 1er point au tableau. Jonathan Dubé, avec le 3e but sur balles de la manche, a ensuite forcé Michaud à se rendre à la dernière plaque pour finaliser le score.

Philippe-Antoine Gagnon, en grande forme, n’a pratiquement rien donné aux frappeurs du Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles. L’artilleur a bien espacé les trois coups sûrs des locaux et a terminé le match avec 6 retraits. «Je suis arrivé ici avec le bras reposé. J’étais en forme et je pense que ç’a paru au monticule, je suis vraiment content», a-t-il déclaré, soulignant aussi l’effort de ses coéquipiers. 

Après la rencontre, l’entraineur-chef François Caron n’a pas non plus caché sa joie. «Je suis vraiment content de tout le monde ce soir. Oui, notre lanceur a donné tout un départ, mais notre défensive a été vraiment solide», a-t-il partagé. «Ce n’était pas n’importe qui sur la bute de l’autre côté. Je ne pense pas que c’était sa meilleure performance ce soir, mais nous avons eu des bonnes présences au bâton.» 

BÉRUBÉ

Ennuyé notamment par des ampoules aux mains, Marc-Antoine Bérubé a été relevé après la difficile 3e manche par le vétéran Simon Rousseau. Il a tout de même terminé son match avec une récolte de 6 retraits (dont 3 en 2e manche). «J’ai essayé de trouver la zone, mais je ne me suis pas ajusté (…) Je me suis battu moi-même», a-t-il simplement résumé. 

Reste que la partie était spéciale pour l’athlète de 25 ans. Avant son 1er lancer, l’annonceur-maison n’a pas manqué de saluer son retour au stade. «Aujourd’hui, l’un de nos jeunes est de retour parmi nous. Applaudissons le retour de Marc-Antoine Bérubé!», a-t-il dit sous les applaudissements de la foule. Une attention que le principal intéressé a grandement appréciée.

«D’habitude, avant le match, je me coupe complètement de l’extérieur, mais cette fois j’ai entendu ce qu’il a dit et c’était apprécié. Je n’oublie jamais d’où je viens.»

Depuis son retour au bercail, auprès du CMB de Trois-Pistoles, Bérubé dit avoir du plaisir à jouer au baseball. Après tout, c’est le but principal. «Sur ce terrain, il y a plusieurs gars avec qui j’ai joué d’Atome à Bantam (…) À l’époque, on gagnait toutes les années. En espérant que ça se poursuive, je ne suis pas habitué de perdre ici», a-t-il laissé tomber en riant. 

Marc-Antoine Bérubé n’a pas caché qu’il comptait jouer le nombre de matchs nécessaires en saison régulière afin d’être éligible aux séries éliminatoires. Notons qu’il a conclu la partie au champ gauche. Il y a brillé en captant un ballon après une belle course et une glissade.

 

Publicité

Commentez cet article