Publicité
3 juillet 2018 - 09:10

Une 3e Course de la rivière Ouelle réussie

Malgré les avertissements de chaleur en vigueur, 350 personnes ont couru ou marché le long des méandres de la rivière lors de la 3e présentation de la Course de la rivière Ouelle qui s’est tenue ce dimanche 1er juillet.

Afin d’assurer la sécurité des coureurs, le directeur de course a gardé l’œil sur le thermomètre, qui affichait finalement une température agréable de 15 °C en début de matinée. Tout s’est déroulé dans les temps et, une fois de plus, le comité organisateur a relevé le défi avec brio en offrant un événement sécuritaire et à la hauteur des attentes des coureurs émérites dans une ambiance festive.

«C’est incroyable de voir l’engouement qui s’est créé dans la population. On a vu s’impliquer des gens qu’on ne voit pas à l’habitude. Aujourd’hui, c’est un village au complet qui a travaillé ensemble pour que ce soit une fois de plus un succès», se réjouit Anne Crevier, directrice de l’organisation de la Course de la rivière Ouelle, à la vue de la cinquantaine de bénévoles qui fourmillaient sur le site de l’événement.

C’est aussi grâce à la générosité d’une cinquantaine de partenaires qui ont fourni une contribution financière, leur savoir-faire ou du matériel que l’événement a pu se tenir pour cette 3e année consécutive. «Tourbières Lambert est fière de contribuer à un événement qui permet de nous rassembler et de démontrer que l’activité physique est essentielle à la santé», souligne Christian Gagnon, directeur de la production et de l’emploi chez Tourbières Lambert, commanditaire principal de la course depuis sa 1re édition en 2016.

Plusieurs dignitaires ont participé au parcours de 3 km à la marche, dont Bernard Généreux, député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup,  Yvon Soucy, préfet élu de la MRC de Kamouraska ainsi que Louis-Georges Simard, maire de Rivière-Ouelle.

Plusieurs parcours étaient proposés à tous : 10 km, 5 km et 3 km à la course ainsi que 3 km à la marche. Cette année encore, près de 70 enfants ont couru sur le parcours de 1 km qui leur était réservé. L’événement était sanctionné pour une 2e année consécutive par la Fédération québécoise d’athlétisme et organisé de façon à répondre aux exigences de qualité et de sécurité de la mention de niveau argent. Le parcours a été chronométré électroniquement par la firme SportStats. Il est d’ailleurs possible de consulter les résultats de chaque parcours sur le site Web www.sportstats.ca.

Publicité

Commentez cet article