Publicité
16 juin 2018 - 07:31 | Mis à jour : 18 juin 2018 - 15:28

Les succès d’Alex Chiasson résonnent à Cacouna

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Un joueur de hockey québécois, dont les racines familiales maternelles sont bien ancrées à Cacouna, a réalisé le rêve de tout jeune hockeyeur, le 7 juin. Alex Chiasson, des Capitals de Washington, a soulevé la prestigieuse Coupe Stanley à Las Vegas, un exploit qui rend drôlement fière la famille qu’il a toujours dans la région. 

Alex Chiasson n’est ainsi peut-être pas né au Bas-Saint-Laurent (plutôt Montréal), mais sa mère, Marylin Guay, est native de Cacouna. Le joueur de 27 ans compte aussi, depuis son jeune âge, sur l’appui de son oncle Jean, toujours établi à Cacouna, de son grand-oncle Gilles Desjardins et des membres de leur famille.

«Nous nous sommes couchés à trois heures du matin», raconte Jean Guay, dont les parents cacounois Gilbert et Jacqueline, aujourd’hui décédés, étaient de fiers partisans d’Alex. «Marylin était sur la glace avec son iPad et nous avons fait une conversation vidéo. J’ai eu la chance de féliciter Alex de vive voix. Ovie [Alex Ovechkin] m’a même envoyé la main!»

Visiblement très fier, Jean Guay avait eu bon espoir que son neveu remporte le fameux trophée lorsque les «Caps» ont vaincu les Penguins de Pittsburgh dans une ronde précédente. «J’ai appelé ma sœur et je lui ai dit «ça sent la Coupe!». Elle m’a répondu qu’il ne fallait pas dire ça», ajoute-t-il en riant. «Mais moi, je savais quand même que c’était l’équipe à battre.»

Si Alex Chiasson n’a pas été utilisé durant la finale, il aura tout de même disputé 16 matchs durant les séries. Aucune question : son nom sera gravé sur la Coupe Stanley puisqu’il a aussi joué 61 matchs en saison régulière. 

«Alex est passé tout près de jouer [le 7 juin], il a patiné lors de la période de réchauffement, mais il a finalement été coupé juste avant le match (…) Il a vraiment été au bon endroit au bon moment cette année avec les Capitals.» Dans les 5 dernières années, l’athlète de 6 pieds 4 pouces a joué pour Dallas, Ottawa, Calgary et Washington. 

À VEGAS 

Plus tôt, durant les séries éliminatoires, Marylin Guay et son conjoint, Serge Chiasson, avaient fait le voyage en voiture vers Washington et Pittsburgh afin d’encourager Alex et les Capitals contre les Penguins. S’ils étaient au T-Mobile Arena de Las Vegas, ce jeudi-là, c’est grâce au propriétaire de l’équipe, Ted Leonsis, qui a déboursé tous les frais pour faire venir les parents de ses athlètes. «C’est une expérience unique qu’ils ont vécue. Il y avait beaucoup d’émotions, c’est certain.»

En entrevue sur les ondes de TVA Sports, au micro du journaliste Renaud Lavoie, Serge Chiasson était émotif. Dans les bras de son fils, il a pris le temps de saluer leurs familles de Saint-Simon au Nouveau-Brunswick et de Cacouna. Tous ont d’ailleurs très hâte de se retrouver cet été pour festoyer comme il se doit. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo de Pierre Blier

    marlene Bradette - 2018-06-16 20:32
  • Félicitation Alex ,nous sommes très fiers de toi surtout que tu es de notre région.Bravo

    marlene Bradette - 2018-06-16 20:26