Publicité

16 octobre 2015 - 06:52

Les inscriptions explosent en hockey-études à l'École secondaire

Toutes les réactions 14

Rivière-du-Loup - La popularité du programme études-hockey de l’École secondaire de Rivière-du-Loup connaît une forte croissance. De 30 élèves-athlètes l’an dernier, ils sont maintenant 80 cette année et on pourra les voir en action sur la glace dans cinq équipes, dès le 9 octobre.

Pour préparer la relève, une cinquantaine de jeunes de 5 à 11 ans sont également inscrits au programme «Initiation et développement des habiletés» des mini-Sphinx.

Cette popularité a nécessité une augmentation du nombre d’intervenants. «La compétence et la formation de notre personnel d’encadrement sont des éléments primordiaux», assure Benjamin Paradis, directeur-adjoint responsable du volet hockey à l’École secondaire de Rivière-du-Loup.

DES JEUNES BIEN ENTOURÉS

« Parmi les 10 intervenants qui encadrent nos athlètes, on retrouve des entraineurs avec des formations en intervention-sportive, en activité physique, en éducation physique, en kinésiologie et en ergothérapie. La qualité des intervenants et de l’encadrement de notre programme tout comme le lien direct entre les études et la pratique du sport sont les forces du programme de hockey de l’ESRDL, comme dans l’ensemble du hockey scolaire de la LHPS », indique-t-il.

Ce travail de conciliation est aussi rendu possible grâce à la collaboration des enseignants de l’école qui s’impliquent dans la mise à jour, le suivi et les récupérations des élèves-athlètes. Et ce beau travail d’équipe commence dès le primaire avec la collaboration des enseignants et des directions des écoles du bassin de la commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup qui nous appuie depuis les premiers temps.

L'ÉDUCATION EN PRIORITÉ

Le volet éducatif demeure toutefois la grande priorité. En plus des exigences académiques et comportementales très rigoureuses, plusieurs interventions se font anglais. Alain Sirois, professeur d’anglais retraité et entraîneur au sein du programme études-hockey, y veille. 

« Nous connaissons un bon succès, nous avons un programme bien structuré, mais nous voulons encore nous améliorer et innover, dit-il. Notre plan initial de cinq ans vise entre autres à ce que le programme études-hockey des Sphinx soit bilingue ».

RETOMBÉES FINANCIÈRES MAJEURES

Les équipes des Sphinx de l’École secondaire de Rivière-du-Loup de la Ligue de Hockey Préparatoire Scolaire (LHPS) commenceront leur saison les 9 et 10 octobre.  L’équipe M15 majeur sera alors en action à Trois-Rivières tandis que les équipes M13 et M17 majeur joueront au tout nouveau Complexe 2 Glaces Honco de Lévis.  De leur côté, les équipes M12 et M15 mineur commenceront leur saison les 16 et 17 octobre, à Montréal.

Pour la saison 2015-2016, plus de 50 parties seront disputées au Centre Premier Tech ainsi qu’à l’aréna Bertrand-Lepage de Trois-Pistoles. Les élèves du programme études-hockey de l’École secondaire de Rivière-du-Loup devront donc se déplacer à Trois-Pistoles pour plus de 60 heures de jeu et d’entraînement cette saison.

«  Cela permettra de nous faire connaitre dans la région des Basques, affirme M. Paradis.  Cependant, une réorganisation des heures d’utilisation des glaces s’impose à Rivière-du-Loup. Tout en respectant les usagers et les organismes, il y a moyen d’y arriver afin que tous y trouvent leur compte. De plus, cela permettra de générer encore plus d’argent pour la gestion du Centre Premier Tech. Nous sommes heureux d’aller présenter des matchs à Trois-Pistoles, mais notre préférence demeure bien évidemment de jouer à Rivière-du-Loup, devant nos partisans et nos commanditaires, et de voir les gens d’ici profiter des retombées économiques du hockey scolaire». 

En cette troisième année au sein de la LHPS, le programme des Sphinx accueille une quinzaine d’élèves-athlètes qui proviennent de l’extérieur de la région immédiate de Rivière-du-Loup. « Bon nombre de ces jeunes s’expatrieraient ailleurs si ce programme n’était pas accessible ici, affirme Terry Michaud, entraineur-chef et coordonnateur des Sphinx. Si on considère qu’un parent dépense plus de 10 000$ lorsqu’il envoie son enfant faire du sport à l’extérieur de la région, on peut en conclure que le programme hockey de l’École secondaire de Rivière-du-Loup stimule l’activité économique de la région en permettant à des familles de voir leurs enfants pratiquer leur sport favori dans leur propre cour plutôt qu’à l’extérieur. »

JOURNÉE PORTES OUVERTES

Le plan de développement initial du programme études-hockey des Sphinx de l’École secondaire de Rivière-du-Loup vise à créer six équipes. Il reste donc une équipe de niveau M17 mineur à mettre sur la glace l’an prochain. 

Le 13 novembre, de 9h à 12h, se déroulera d’ailleurs une première journée « portes ouvertes ». Les jeunes et leurs parents pourront en connaître davantage sur le programme de type « Prep School » des Sphinx. Lors de ce week-end, les gens pourront aussi venir se familiariser avec le niveau de jeu de la LHPS puisque des parties seront jouées à Trois-Pistoles en classe M15 et M17 majeur.  Environ 15 places, pour les jeunes de 10 ans à 17 ans, seront disponibles l’an prochain.

« On sent une très grande motivation au sein de notre groupe, confie M. Paradis. Le fait que plusieurs hockeyeurs passés par la LHPS fassent maintenant partie d’équipes midget AAA, collégial AAA et  Prep School aux États-Unis ne peut que rendre nos jeunes encore plus déterminés. Jusqu’à présent, nous avons un taux de rétention de presque 100% des jeunes du programme. La tendance des grands centres vers le hockey scolaire s’est installée en région pour y rester, et ce, au plus grand plaisir des jeunes et des parents de notre programme études-hockey».

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

14 réactionsCommentaire(s)
  • Ouf je suis novice dans le hockey régional. Mais que voulez-vous, mon fils a un intérêts pour le patin... Nous l'avons inscrit, a sa demande, l'an passé alors qu'il avait 7 ans et ne savait pas trop patiner, au Hockey scolaire dans le groupe 5 à 9 ans. J'ignorait qu'il avait 2 organisations. Donc j'ai pas eu à choisir, j'ai simplement pris le premier qui passait... Je peux dire que les entraîneurs sont super. Mon fils progresse très bien. J'ai pas l'ambition qu'il cumule des lettres ou devienne un grand joueur de la ligue national. Je veux seulement qu'il progresse dans un sport qu'il aime tout en étant encadré et dans le cadre scolaire, pour le stimuler dans ses études. Il est dommage qu'il est est toujours des gens qui donne leur opinion négative sous pseudonyme, alors qu'on entend rarement les opinions POSITIVES. Peut importe l'organisation je suis certaine qu'il y a du négatif et du positif. Comme un commentaire le souligne à la fin c'est le parent qui paie. Et pour ma part tant et aussi longtemps que mon fils a du plaisir a faire un sport avec des gens qualifiés dans un encadrement stimulant et dans une organisation avec la quel je partage la philosophie. Moi, je suis une maman heureuse. À l'école il y a de moins en moins d'éducation physique, depuis quelques années on voie un changement. Et si ce changement c'est de faire du sport/étude, je suis pour. C'est moins demandant aux parents. En passant bravo aux prof qui s'ajustent et aux parents qui s'impliquent. C'est grandement apprécié. Dans le fond le premier "but" dans tout ça, C'est que nos jeunes bougent.

    Jackie - 2015-11-16 14:32
  • Ha oui pour répondre a celui qui ce prend pour jean michel anctil... laisse le temps a la LHPS de faire ca place ,tu parle du midget AAA, si tu ne fait pas le parcoure de la structure intégrée tu ne jouera pas midget AAA peux importe ou tu joue, informe toi dans les organisation de hockey mineur,,,J enconnait au Témis qui ce l ont fait dire.... pour faire le pré-camp midget AAA du printemp ca coute 300$-350$...Ci ton enfant ne fais pas parti du programme ben désolé ces ton cash qu ils veulent point final... Ya un jeune de la région du KRTB qui a joué 2 ans pee-wee AA et yé a ca deuxieme année Bantamm AA et il ces qu il ne pourra pas joué midget AAA l an prochain il vont vouloir l envoyé a mont-joli midget espoir qui coute a peux pres 12000$ a 15000$ pour la saison..Plus les 4 année dans le AA qui doit joué autour de 20000$ ca fais pres de 35000$ pour 5 saison de hockey ces pas des machines a argent ca et il va probablement finire comme tout le monde a faire du midget BB a ca derniere année et a joué dans les ligues de garage le soir... Alors que ce soit le hockey mineur ou le hockey scolaire jpense que la seul diférence ces que hockey scolaire tout ce fais a l école et le soir les jeunes peuvent ce concentré dans leur études au lieu de sortire des arena 9-10 heures le soir...P.S. M Gauthier veux vous avoir comme ami fb....OUVREZ LES YEUX, ta raison ces mené par des clans qui pensent qu ils ont la vérité absolue et décide tout ... Pour ma part le hockey mineur d ici 2 ans n existera plus les petits clan vont tombé... Y a du monde la dedans qui s éternise a deumeurez sur le CA il doit avoir des raison pour ca..A ce que je sache normalement un mandat ces 2 ans.... J oubliais les jeunes de la gaspésie qui vienne joué ds le AA yont une pension a payé ca doit leur couté un douze quinze mille eu aussi pour joué pee-wee ou bantamm.... Ces qui le cave..

    Un autre Parent tanné - 2015-10-27 10:51
  • Selon moi, les Associations du Hockey Mineur y sont pour beaucoup dans ce déclin. C'est des ptits clans qui dirigent tout et c'est tout croche. Vous n'avez qu'à regarder juste les Atome B à R-D-L, tout est de travers et mal partis, nous sommes en retard de 3 semaines sur les autres régions.

    Ouvrez les yeux - 2015-10-26 14:54
  • Pour répondre a certain commentaire personne de ``Riviere-du-loup`` na toujours attein la ligue national... M.Gauthier vous patager cet article en riant de la LHPS..Dite au gens combien coûte votre programme de la LEQ qui est le pee-wee AA et Bantam AA...L'an passé ce programme coutai 2500$ a3000$ a part l`inscription au collège notre-dame qui est de 2000$ ci je sais compté ont est rendue a 5000$...Ces qui le cave??? ces nous les parents qui payent... Au moins a Lécole les jeunes sont dirigé par des personnes qualifié qui ont des formation en éducation physique..Ce nai pas des papa coach ou des membres du CA qui coach les équipes pour que leur jeune fasse partie des equipes double lettre... Tout le monde sais M.Gauthier que votre emploie est en jeux a cause du hockey scolaire...Vous dite que vous décidé rien ces tjrs le CA.. J ai vue que vous avez commenté le Facebook d`une Personne en disant que sont enfant étais pas assé rapide et bla bla..vous vous aite contre dit ds vos commentaire ces carément vous qui avé décidé du sort de ce jeune...vous dite que vous aimé le commentaire de Rateau ci dessous. a votre place je me tairai.. hockey RDL est une machine a argent aussi pour un jeune qui joue double lettre sen compté les déplacement et les repas ont est a pres de 600$ d inscriptionvous dite quois a ca...vous devrié mettre vos chicanne de coté car le monde sont tanné... La décsion revient a celui qui paye peux importe le sport personne na a juger la déscision des parent...

    Un autre Parent tanné - 2015-10-26 09:22
  • C'est à la base un excellent programme qui motive plusieurs jeunes à se lever chaque matin pour aller à l'école. Je déplore par contre le fait que les jeunes doivent suivre le programme régulier et ne sont pas admissibles au programme enrichie ni à international même s'ils ont les capacités académiques. De plus, au cégep, on exigeait une moyenne générale de plus de 80% pour demeurer dans le programme sport-étude hockey.

    Madame P. - 2015-10-25 10:57
  • J'aimerais avoir le pourcentage de joueurs des Sphinx de l'école secondaire de Rivière-du-Loup du programme hockey-études qui sont présentement dans des équipes Midget AAA et Collégial AAA ou dans un collège américain. D'après moi c'est un gros 0!

    dm - 2015-10-25 08:53
  • Hahahaha, l'éducation en priorité, ils ont mis la barre à 70% de réussite, s'ils auraient voulu prioriser l'éducation, ils auraient mis cela à 85%
    L'éducation de tous les élèves doivent être votre priorité et pas seulement ceux de cette contrention sport et non pas un sport études comme plusieurs le véhicule.
    Les parents réveillez vous, si votre priorité est l'éducation de vos enfants, ouvrez vous un compte de banques pour cela et mettez votre argent dans ce compte en attendant que vos jeunes soient à l'université car là, vous payez 3000$ de base par année plus tous les autres frais cachés de ce programme pour envoyer vos jeunes dans une école publique ou l'éducation est gratuite, comme dirait râteau, le personnage de Jean-Michel Anctil, c'est qui le cave!

    Hahahahahahahahaha une vraie farce ce programme - 2015-10-20 20:36
  • Un communiqué de pure propagande! Il demeure un fait: les écoles du Témiscouata performent beaucoup mieux que la polyvalente de Riviere-du-Loup selon le classement annuel du Journal de Québec. Ce sport-étude n'est qu'un mirage... aucun de ces joueurs ne percera dans le midget AAA ou dans la LHJMQ à moins d'être un talent exceptionnel. Gardons nos jeunes chez nous, économisons 10 000$ car notre structure de hockey est excellente.

    Témisouatain tanné - 2015-10-17 08:48
  • Monsieur Paradis: quel est votre objectif de vous faire connaitre à Trois-Pistoles et dans les Basques??? Consolidez davantage vos emplois pour fragiliser encore plus celles des enseignants de Trois-Pistoles?

    Tanné - 2015-10-16 21:57
  • George: ça été offert déjà à Trois-Pistoles, mais manque d'inscription. Les parents préfèrent payer plus cher et envoyer leurs jeunes à rdl plutôt qu'encourager leur milieu... Le gazon doit être plus vert

    Rodrig - 2015-10-16 20:59
  • À grand-père Richard: pour votre information, il existe une concentration offerte de hockey féminin à Trois-Pistoles cette année. J'imagine donc qu'elle sera offerte l'an prochain à Rivière-Du-loup pour fermer celle de Trois-Pistoles. Comme toujours... Écraser pour régner...

    Pistoles - 2015-10-16 20:46
  • Qu'est ce que les écoles secondaires voisines attendent pour faire du sport-études hockey ? Il y a de la place à l'aréna de Trois-Pistoles. Dommage que des gens de Trois-Pistoles et des Basques doivent quitter leur milieu au secondaire. On renforce les plus grands centres et on appauvrit les petits centres. Les gros mangent les petits.

    George - 2015-10-16 17:03
  • Que de belles occasions de bouger pour nos jeunes avec ce hockey scolaire. Espérons que ce sera favorable à la persistance pour les études pour les garçons chez qui on retrouve un taux de décrochage alarmant. Dommage que les filles de notre région n'ont pas un accès aussi facile à ce sport d'équipe. Peut-on rêver à une équipe de filles à Rivière-du-Loup?

    Grand-père Richard - 2015-10-16 14:40
  • Des programmes initialement conçus pour accommoder l'élite de toute une région sont en train de devenir à la grandeur de la province, un moyen détourné de voler les élèves des autres, contribuant de ce fait à vider leurs régions des forces vives que sont leurs jeunesses.
    Tous déplorent l'exil des jeunes, mais rien n'est fait pour l'enrayer en refusant de s'opposer au vol des candidats qui quittent les autres commissions scolaires au profit d'une seule et même en l'occurrence ici, celle de RDL.
    Un moyen détourné pour garantir des jobs aux encadrants sur le dos des jeunes qu'on amuse souvent plus qu'on instruit.
    Pire!
    Ceux qu'on volé sont les voisins, ceux des CS voisines tout en les faisant payer par leurs taxes scolaires des infrastructures sportives qui ne servent que la ville dite centre.
    Pour quand la remise en question de plusieurs de ces programmes-études qui finalement ne sont que de la frime pour assurer de l'emploi à des individus pour qui s'amuser est plus important que s'instruire?

    Observateur - 2015-10-16 09:53